Ecoutez Radio Sputnik
    Le soleil

    Les cinq principaux symptômes d’une carence en vitamine D

    CC0 / Mohayg
    Santé
    URL courte
    8231
    S'abonner

    La carence en vitamine D est un problème courant en hiver. Quelles en sont les signes? Selon le magazine allemand Focus, une douleur dans les os et les membres, une prise de poids, une pigmentation de la peau et des problèmes d’estomac en sont les principaux.

    Le magazine allemand Focus a énuméré les cinq principaux symptômes de carence de cette vitamine dans l'organisme.

    La carence peut être signalée par une douleur dans les membres et les os et par un manque de mobilité des articulations le matin. Une prise de poids, une douleur dans les intestins, une pigmentation de la peau et une transpiration de la tête en sont d’autres signes.

    La carence en vitamines est un sujet particulièrement aigu en hiver, note le média. Il augmente le risque de diabète de type 2, d'ostéoporose et d'hypertension.

    Pour compenser la carence en vitamine D, l'expert a conseillé de rester au soleil à cette période de l'année pendant au moins 10 à 15 minutes par jour.

    «Passer suffisamment de temps au soleil est la clé. C'est très important: la vitamine D n'est formée que sur une peau non protégée. Si vous avez un léger coup de soleil après 30 minutes sans protection, il vous suffira en fait d’environ 10-15 minutes au soleil, puis d’appliquer de la crème solaire», a déclaré Michael F. Holick, professeur au Boston University Medical Center, interrogé par le magazine.

    Lire aussi:

    Le roi Salmane condamne la fusillade perpétrée par un militaire saoudien dans une base de l’US Navy en Floride
    En boule au sol, il est roué de coups de matraque et de pied par des policiers à Paris le 5 décembre – vidéo
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    Tags:
    médecine, vitamines, soleil, Soleil
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik