Santé
URL courte
152
S'abonner

Pour contribuer à la réduction des risques de développer un cancer du sein, il est conseillé aux femmes de consommer plus de produits laitiers à faible teneur en matières grasses, selon une étude de chercheuses canadiennes dont les résultats ont été publiés dans la revue médicale Anticancer Research.

Les produits laitiers faibles en graisse sont capables de faire baisser le risque de cancer du sein, selon les conclusions d’une étude publiée par des chercheuses de l'Université Laval et du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval publiées dans la revue médicale Anticancer Research.

Les chercheuses ont examiné la densité mammaire, qui est l’un des principaux facteurs de risques quand on parle de cancer du sein. Plus elle est élevée, plus il y a de risques d’être victime de cette maladie. De ce fait, elles ont découvert qu’une consommation de produits laitiers maigres est associée à une diminution de la densité mammaire.

Au total, 1.546 femmes, dont 775 qui n'avaient pas encore atteint la ménopause, ont été invitées à participer à cette expérience. Les femmes ont rempli un questionnaire portant sur leurs habitudes alimentaires, particulièrement sur la consommation de boissons et d'aliments au cours de l’année précédente.

Les analyses menées par les scientifiques ont établies que la consommation d’au moins deux produits laitiers faibles en graisses par jour était comparable à l’effet d’un médicament destiné à réduire de 50% le risque de développement du cancer du sein chez les femmes les plus susceptibles de développer cette maladie.

Pour autant, les femmes qui consomment beaucoup de produits laitiers riches en gras voient leur densité mammaire généralement plus élevée de 4% en comparaison avec celles qui ne consomment pas du tout ce type de produits.

Selon les chercheuses, qui n’ont étudié que l’effet des produits laitiers et leur lien avec le cancer du sein, cet effet pourrait être lié plutôt à un régime alimentaire généralement faible en graisses.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Premier mort lors des manifestations à Minsk
Tags:
science, produits laitiers, cancer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook