Ecoutez Radio Sputnik
    Un avion (image d'illustration)

    Des chercheurs recommandent le siège côté hublot dans un avion et voici pourquoi

    CC0 / bilaleldaou
    Santé
    URL courte
    6415
    S'abonner

    Le siège côté hublot à bord d’un avion est considéré comme le plus protégé pour ne pas attraper un rhume, car les personnes qui s’y trouvent sont moins en contact avec les autres passagers, rapporte une étude menée par des chercheurs américains.

    Les passagers d'un avion qui choisissent des places côté hublot sont moins exposés aux maladies respiratoires pendant la saison des rhumes et de la grippe, selon les résultats d’une étude de spécialistes de l’université américaine Emory à Atlanta.

    D’après les scientifiques, le siège côté hublot est le plus isolé, car une seule personne se trouve à proximité immédiate du passager. Les statistiques démontrent que ceux qui sont assis côté couloir ont en moyenne 64 passagers à proximité, contre 58 pour ceux assis au milieu, et 12 pour celui assis à côté du hublot.

    Les chercheurs donnent aussi des conseils pour prévenir la contagion du rhume. Ils indiquent qu’il est préférable de rester à votre place pendant le vol. Selon eux, en moyenne, la probabilité de contracter un rhume ou une grippe est de 3%. Ce risque est porté à 80% si une personne malade se trouve à deux sièges d’une personne saine, devant ou derrière elle.

    De manière générale, il est recommandé aux passagers de se laver les mains avec du savon ou du liquide désinfectant contenant de l’alcool et de nettoyer les surfaces ambiantes avec des serviettes antibactériennes. Ne touchez pas vos yeux, votre nez et votre bouche, concluent les scientifiques.

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une femme enceinte affronte un «énorme» aigle qui attaque son chien
    Un requin tente de pénétrer dans une cage de plongeurs et trouve la mort – vidéo
    Tags:
    étude, santé, siège, avion
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik