Santé
URL courte
5520
S'abonner

La présence de protéine de pois jaune dans un burger végétalien a provoqué un choc anaphylactique à une petite fille, âgée de deux ans, indique le Daily Mail. Des chercheurs soulignent que les individus allergiques à l’arachide peuvent également développer une crise allergique à la protéine de pois jaune.

Une petite fille de deux ans est passée à deux doigts de la mort après avoir mangé un burger végétalien, relate le Daily Mail. L’enfant a été atteinte d’un choc anaphylactique.

Tout d’abord, des médecins ont estimé que cette réaction allergique extrême avait été provoquée par des noix, suggérant que la petite fille ait mangé trop d’arachides, tandis que ses parents étaient certains que le choc a été suscité par une petite quantité de yaourt qu’elle avait consommé la veille.

Selon un médecin qui lui a fait une injection de l’hormone noradrénaline pour stopper la crise, une intervention médicale trop tardive aurait pu avoir raison de l’enfant.

La protéine de pois jaune

Cependant, des tests réalisés dans un hôpital ontarien ont montré que l’aliment responsable de cette crise était la protéine de pois jaune en poudre.

Cette source de protéine végétale est un composant répandu de la nourriture végétalienne, qui est souvent utilisée pour confectionner une préparation végétalienne. Selon des chercheurs cités par le quotidien, les personnes allergiques à l’arachide peuvent être également victimes d’une crise lorsqu’elles consomment la protéine de pois.

Afin de produire une nourriture riche en protéine, à l’instar de la viande, des fabricants sont contraints d’utiliser une grande quantité de protéine végétale pour atteindre le taux de protéine fourni par la viande. Néanmoins, la loi britannique ne prévoit pas que la présence de cet allergène soit mentionnée sur les emballages des produits concernés.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
viande, protéines, allergie, végétalien, burger
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook