Santé
URL courte
7131
S'abonner

Une étude de chercheurs de l’Université de Reading confirme les effets bénéfiques d’une consommation régulière et conséquente de pommes sur la santé. Selon eux, deux fruits par jour pendant huit semaines suffisent pour améliorer la santé cardiaque en baissant le taux de cholestérol.

Les personnes souffrant d’une légère hypercholestérolémie peuvent réduire leur taux de cholestérol en mangeant deux pommes par jour pendant au moins huit semaines. Cette méthode a été présentée par des chercheurs de l’Université de Reading, au Royaume-Uni, dans une nouvelle étude, publiée lundi 16 décembre dans l’American Journal of Clinical Nutrition.

La recherche a été menée auprès de 40 personnes de 20 à 69 ans. Pendant deux mois, une moitié de ces patients mangeaient deux pommes par jour et l’autre moitié consommaient l’équivalent sous forme de jus. Ensuite, ces groupes ont changé de place et ont continué l’expérience pendant deux autres mois.

D’après l’étude, les participants se sont soumis à un bilan sanguin avant et après l’expérience afin de comparer notamment leur glycémie et leur taux de lipides dans le sang.

Les résultats de l’expérience

À l’issue de cette période, les résultats de l’expérience ont montré qu’une réduction du taux de «mauvais» cholestérol avait uniquement été enregistrée chez les participants qui mangeaient des pommes. Leur taux de «mauvais» cholestérol avait diminué de près de 4%. Des effets qui n’ont pas été constatés chez le groupe ayant consommé du jus de pomme.

En outre, les experts soulignent que les vaisseaux sanguins des participants étaient plus sains et plus «détendus», après avoir mangé des pommes tous les jours.

«L'une des principales conclusions de notre étude est que des changements simples et modestes dans le régime alimentaire, tels que l'introduction de deux pommes, peuvent avoir un effet significatif sur la santé cardiaque», a commenté le directeur de l’étude Thanasis Koutsos.

Selon les scientifiques, les pommes sont riches en fibres et en micronutriments bénéfiques appelés polyphénols qui peuvent jouer un rôle clé dans la réduction des taux élevés de cholestérol.

Pourtant, les chercheurs ont souligné la nécessité d’effectuer des études supplémentaires pour déterminer la cause principale de la diminution du taux de cholestérol grâce aux pommes, plutôt qu’avec le jus.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
santé, cholestérol, chercheurs, étude
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook