Santé
URL courte
Par
53620
S'abonner

Avez-vous rêvé de faire 18 ans alors que vous en avez 70? Norma Williams, une Britannique qui vit en Italie, fondatrice d’une agence de location de biens immobiliers, évoque pour Sputnik les habitudes qui lui ont permis de conserver sa silhouette, alors qu’elle a vécu des périodes d’obésité, de dépression et d’addiction aux drogues.

Mannequin dans sa jeunesse, Norma Williams sait mieux que personne comment garder la ligne malgré l’âge et le stress. À plus de 70 ans, elle est la preuve vivante de cette capacité et sa silhouette ne diffère presque pas de ses photos à l’âge de 17 ans.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Norma Williams (@spoletorentals)

La Britannique affirme n’avoir jamais recouru à la chirurgie. «Mon corps n’a jamais été dans une telle forme qu’aujourd’hui», écrit-elle sous les photos prises à ses 70 et 71 ans. Dans un entretien à Sputnik, Norma a décrit son mode de vie et sa diète qui l’ont aidée à se défaire de la dépression, de l’obésité et de son addiction à la drogue.

Comment conserver un mode de vie sain

Norma a actuellement 72 ans. Elle a depuis longtemps déménagé en Italie et y a ouvert son agence de location de biens immobiliers Umbria Holiday Rentals. Pour pouvoir avoir un mode de vie sain malgré les difficultés, il est idéalement déconseillé de rester cloué au lit, de se lancer dans une frénésie alimentaire ou de tenter de s’assommer à l’aide d’alcool ou de drogue.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Norma Williams (@spoletorentals)

Si l’on a envie de rester au lit tard dans la journée, se coucher tard, vivre dans le noir avec les rideaux tirés, négliger les tâches ménagères, ce sont juste des habitudes à éviter. Il ne faut pas non plus s’abstenir de toute communication ni renoncer à travailler, ou à en chercher un.

«Premier pas» vers la santé d’esprit

Comprenant qu’il n’est pas si facile de résister dans un premier temps à ses désirs, Norma recommande:

«Permettez-vous de faire toutes les choses énumérées. Chaque fois que vous vous sentez enclin à faire quelque chose de cette liste, ce qui a été le cas pour moi presque tous les jours, faites une pause et demandez-vous: est-ce que je veux vraiment manger ces 10 paquets de chips géants, plusieurs boîtes de Maltesers, cinq conserves de crème anglaise, une baguette, ceci en étant sous une couette, dans l’obscurité, tout en regardant des émissions télévisées abominables, en se droguant ou prenant de l’alcool en même temps, sans voir les journées passer?»

Si la réponse est «oui», Norma l’autorise. «Ainsi, on se permet de se faire plaisir. C’est le premier pas vers ne pas se sentir coupable. Et c’est le premier pas vers la santé d’esprit. Puisque plus vite on adopte cette façon de penser, plus vite les remords commenceront à se dissiper et son envie d’avoir ce mode de vie diminuera», explique-t-elle.

Il faut «apaiser le sentiment de culpabilité». Ayant vécu plusieurs périodes difficiles, elle souligne que la tâche est de supprimer l’envie de compenser pour la soi-disant «mauvaise conduite», qui cesse de l’être après qu’on se donne la permission.

Des règles simples à suivre quotidiennement

Le premier pas est de ne pas se sentir coupable puis on commence à s’éduquer en mettant en place quelques habitudes saines:

«Partez pour une petite promenade chaque jour, évitez les produits avec des additifs alimentaires, mais mangez les autres aliments autant que vous voulez. Établissez un contact avec des gens peu importe que ce soit un groupe de volontaires, une groupe religieux, un parti politique ou un groupe d’étude.»

Se débarrasser de son «péché» de prendre de l’alcool et de la drogue est ce qui a nécessité le plus d’efforts à Norma. Lorsqu’elle voulait en consommer, elle se forçait à penser si elle voulait vraiment le faire et entamait parallèlement une activité utile, comme le nettoyage.

Après avoir passé du temps à se distraire de l’ancienne habitude, «on découvre qu’on boit un peu moins, fume un peu moins, etc., car on a utilisé le temps pour autres choses. Au fur et à mesure, on trouve l’alcool et la drogue moins attractifs», pointe la Britannique qui consomme toujours de l’alcool en quantités raisonnables et a renoncé aux drogues il y a 25 ans.

Menu «spécial»

Parmi ses astuces pour combattre le stress au quotidien figurent les exercices, la musique, la conviction en sa capacité de gérer tout problème et la nourriture saine. Pour ne pas parler abstraitement, Norma cite son «menu spécial».

«Chaque matin, je mange un croissant de farine complète avec deux grandes tasses de cappuccino. Je ne déjeune pas, mais je prends un casse-croûte, avec des fruits, des carottes, etc. Je prends une dizaine de tasses de thé par jour avec deux morceaux de sucre pour chaque tasse de café ou de thé. À chaque dîner, je prends entre une demi-bouteille ou trois quarts de bouteille de vin, rouge à la maison et blanc au restaurant», précise-t-elle.

Dîner

Lundi: saumon, légumes avec de l’huile d’olive, glace, noix.

Mardi: poulet, chips, glace, noix.

Mercredi (au restaurant): une pizza entière à la base mince avec du fromage, anchois, câpres, olives et tomates.

Jeudi: gratin de chou-fleur au fromage, bacon, glace, noix ou salade.

Vendredi (au restaurant): pâtes ou tranches de bœuf avec des truffes, bruschetta avec truffes, épinard avec de l’huile d’olive. Toujours deux plats et parfois un dessert au chocolat.

Samedi: salade avec une diversité d’ingrédients tels que des avocats, fromages, graines, tomates, fruits, betteraves, concombres, beaucoup d’huile d’olive avec une baguette d’une vingtaine de centimètres, glace, noix.

Dimanche: une portion géante de glace et noix.

Le climat méditerranéen comme un facteur positif?

Norma a quitté le Royaume-Uni il y a une vingtaine d’années, mais met en valeur qu’il est possible d’avoir un mode de vie sain indépendamment du climat. «Quand j’habitais au Royaume-Uni, je n’allais pas à la salle de sport. Je faisais du vélo et marchais chaque jour, même par mauvais temps. Et j’étais une taille plus grosse, toujours en bon poids, alors que plusieurs diront que je suis trop mince maintenant», se souvient Norma.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Norma Williams (@spoletorentals)

«Il est certainement plus facile de vivre dans une culture et un climat méditerranéens», résume-t-elle. «Cela veut dire que l’on passe plus de temps dehors et qu’on n’a pas besoin d’aller faire du sport chaque jour. Je vais à la salle de sport deux fois par semaine pendant environ une heure pour lever de la fonte. Le reste du temps, je me promène dans un cadre magnifique».

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Norma Williams (@spoletorentals)

Lire aussi:

Alexandre Benalla hospitalisé à Paris
Nagui accusé d’être le responsable des mutilations de chevaux
Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés – images
Tags:
mode de vie sain, santé, dépression, obésité
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook