Santé
URL courte
0 74
S'abonner

La période des fêtes représente un danger pour la santé psychique des personnes souffrant de fièvre acheteuse et ne pouvant pas contrôler leur envie de dépenser, d’autant plus depuis que les ventes en ligne aggravent cette dépendance.

Des chercheurs de l’école de médecine de Hanovre ont établi que la période d’avant Noël est peut-être la pire pour les personnes incapables de contrôler leur envie d’acheter surtout face au développement des ventes sur Internet, relate MedicalXpress.

L’étude a concerné 122 personnes âgées de 20 à 68 ans (une moyenne d’environ 43 ans) souffrant d’oniomanie (fièvre acheteuse). Toutes ces personnes, dont 75% sont des femmes, ont déjà suivi un traitement qui prend généralement la forme d’une thérapie cognitivo-comportementale.

L'anxiété et la disposition à la dépression prises en compte

Les participants ont été invités à remplir un certain nombre de questionnaires diagnostiques, y compris un «test de dépendance à Internet» et un «test d'achat pathologique». Leur anxiété et leur disposition à la dépression ont été également évaluées.

Les chercheurs ont conclu qu'un tiers des personnes examinées, plus jeunes et plus anxieuses et dépressives, souffraient de troubles des achats liés aux ventes en ligne.

Les chercheurs l’expliquent du fait que les achats sur Internet offrent un grand choix de produits et «la possibilité d’acheter en secret, sans être observé».

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Oubliée dans une voiture, une enfant décède sur le parking de l'hôpital à Cayenne
«Un objet enfoncé dans le crâne»: un violent meutre de deux femmes à Paris
Tags:
vente en ligne, étude, Hanovre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook