Santé
URL courte
11216
S'abonner

Plusieurs dizaines de cas de pneumonie virale ont été enregistrés dans la province chinoise du Hubei en décembre. Des spécialistes de la commission nationale de la santé se sont rendus sur place pour observer la situation. L’origine de la pneumonie reste inconnue, certains patients sont dans un état grave.

Les autorités chinoises ont fait part de 27 cas de pneumonie virale enregistrés au mois de décembre dans la ville de Wuhan (province de Hubei). Sept malades se trouvent dans un état extrêmement grave. Deux autres sont en voie de guérison. Ils sont tous placés en isolement.

«Les représentants des hôpitaux de la ville ont fait savoir que la cause de la maladie restait encore inconnue, qu’on ne pouvait pas affirmer que c’était le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), que la probabilité d'autres formes graves de pneumonie soit plus élevée. En outre, même s'il s’agit du SRAS, il existe déjà un système complet de contrôle et de prévention de la maladie, les résidents de la ville n’ont pas besoin de paniquer», indique le communiqué publié.

Des spécialistes du comité d’État de la santé se sont rendus à Wuhan pour observer la situation. Auparavant, le comité avait appelé les établissements médicaux à recueillir les données statistiques des cas de maladies et à les signaler aux autorités.

Dans le même temps, des rumeurs selon lesquelles il s’agissait du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) ont circulé sur le Net. Cependant, l’un des hôpitaux de Wuhan a démenti ces informations auprès de Beijing News.

Les épidémies de SRAS en Chine

Par le passé, des épidémies de syndrome respiratoire aigu sévère ont éclaté en Chine à plusieurs reprises. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), pendant l'épidémie de 2002-2003, environ 350 personnes sont décédées et le nombre total de cas enregistrés a dépassé les 5.000.

Au total, environ 8.500 cas de SRAS ont été enregistrés dans 30 pays du monde, plus de 900 personnes y ayant succombé.

Lire aussi:

Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Tags:
patients, Chine, maladies, pneumonie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook