Santé
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (267)
4204
S'abonner

L’épidémie de coronavirus a déjà coûté la vie à 17 personnes en Chine et s’est propagée au-delà des frontières de l’empire du Milieu, atteignant même les États-Unis. De ce fait, la ville de Pékin a décidé d’annuler les festivités prévues à l’occasion du Nouvel An chinois.

La ville de Pékin a annoncé le 23 janvier l'annulation des très populaires festivités prévues à l'occasion du Nouvel An chinois et ce en raison de l'épidémie virale qui a déjà tué 17 personnes en Chine.

Le congé du Nouvel An démarre vendredi pour une semaine. Les Pékinois se rassemblent habituellement à cette occasion par centaines de milliers dans des parcs pour assister aux traditionnelles danses du lion et du dragon, rappelle l’AFP.

Des villes entières en quarantaine

La Chine prend les grands moyens contre le virus qui a commencé à se répandre dans le reste du monde, mettant de facto en quarantaine à compter de jeudi la métropole de Wuhan au cœur de l'épidémie ainsi qu'une ville voisine.

Depuis 10h00 (2h00 GMT), plus aucun train ni avion ne doit en principe quitter Wuhan, ville de 11 millions d'habitants située en plein centre de la Chine. Les péages aux sorties autoroutières de la ville sont fermés, précise l'agence.

Fin décembre, les autorités chinoises y ont signalé une épidémie de pneumonie d'origine inconnue. Les premiers cas étaient liés au marché aux poissons. Les experts ont déjà constaté qu’un nouveau type de coronavirus, 2019-nCoV, était l’agent pathogène de la maladie.

Le virus a également été détecté à Macao, au Japon, en Corée du Sud, en Thaïlande, à Taïwan et aux États-Unis.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (267)

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Deux militaires turcs tués dans une frappe à Idlib, 114 cibles syriennes éliminées dans une contre-attaque
Tags:
Pékin, Chine, virus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook