Santé
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
6241
S'abonner

Des scientifiques ont réussi à réaliser une image agrandie montrant des particules du coronavirus 2019-nCoV en train de se multiplier à partir d’une cellule infectée, rapporte Bloomberg.

Pour la première fois depuis le début de l’épidémie, des scientifiques de l’université de Hong Kong ont pris une photo des particules du coronavirus 2019-nCoV au moment de leur séparation de la membrane d’une cellule infectée.

​La photo montre ainsi le processus de duplication du virus. Cité par Bloomberg, John Nicholls, professeur de pathologie clinique de l’université, explique que chaque cellule infectée produit des milliers de particules du virus qui infectent à leur tour d’autres cellules.

Le scientifique indique également que l’un des objectifs de l’étude est de comprendre le processus de multiplication du nouveau virus par rapport aux virus similaires qui ont été à l’origine des épidémies de 2003 en Asie (SARS-CoV) et au Moyen-Orient en 2017 (MERS-CoV).

Propagation du virus

Après le premier signalement de la maladie auprès de l'OMS, daté du 31 décembre 2019, le coronavirus 2019-nCoV a fait vers le 31 janvier 2020, selon les autorités chinoises, 213 morts et environ 10.000 contaminés dans le pays. Bien qu’aucun patient ne soit mort hors de Chine, la maladie a déjà touché une vingtaine de pays dont la France et la Russie où six et deux personnes l’ont respectivement contractée.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Tags:
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), Covid-19, Russie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook