Santé
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
12336
S'abonner

Généralement transmis après l'inhalation de gouttelettes infectieuses, le coronavirus 2019-nCoV peut aussi survivre jusqu’à cinq jours sur des surfaces inertes comme les boutons d’ascenseurs ou les poignées de porte, selon Jian Run Meng, membre du conseil d’experts en maladies infectieuses de la Commission chinoise de la Santé.

Le nouveau coronavirus, qui se propage dans le monde depuis sa première apparition à Wuhan, en Chine, peut survivre jusqu’à cinq jours sur des surfaces inertes dans des conditions favorables, a déclaré lundi 3 février Jian Run Meng, membre du conseil d’experts en maladies infectieuses de la Commission chinoise de la Santé.

«Le virus se transmet par voie aérienne, via des gouttelettes émises lors d’éternuements ou de toux, ainsi que par contact […]. Les études ont montré que le virus peut aussi survivre pendant quelques heures sur des surfaces lisses, ainsi que pendant quelques jours à l’humidité et la température appropriées. Il peut par exemple survivre jusqu’à cinq jours à 20 degrés si le taux d’humidité est de 40%», a indiqué l’expert lors d’une conférence de presse.

Ainsi, selon lui, si une personne infectée éternue et les gouttelettes de sa salive se retrouvent sur un bouton d’ascenseur, une autre personne peut contracter le coronavirus en touchant ce bouton d’ascenseur avant de se frotter le nez ou les yeux.

«Lavez-vous les mains, s’il vous plaît, c’est très important», a noté l’infectiologue.

Épidémie de pneumonie liée à un nouveau coronavirus

Une flambée de pneumonie inconnue s’est déclarée dans la ville chinoise de Wuhan, dans la province du Hubei, en décembre. D’autres cas ont ensuite été enregistrés dans une vingtaine de pays en Europe, en Asie et en Amérique.

Les chercheurs ont ensuite établi que la pneumonie était liée au nouveau coronavirus baptisé 2019-vCoV. Il s’agirait d’un coronavirus proche du virus du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et du virus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS).

Le 30 janvier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré la flambée de coronavirus 2019-nCoV urgence de santé publique de portée internationale.

D’après le dernier bilan des autorités chinoises, 17.341 personnes ont été atteintes par le virus dans le pays et il y a 21.558 cas suspects. Le nombre de morts en Chine est de 361, alors que 527 personnes ont guéri.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Quand la CIA s’associe à l’Ukraine pour générer des fake news sur les «mercenaires russes»
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
Tags:
Covid-19, Chine, maladies, lutte contre les infections
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook