Santé
URL courte
5245
S'abonner

Après qu’une infection s’est propagée dans l’organisme de cette Américaine à cause d’une simple coupure au doigt, le pronostic des médecins était des plus pessimistes. Ils craignaient qu’une amputation du bras pouvant provoquer la mort de la patiente soit nécessaire. Pour se rétablir complètement, la femme a dû subir une transplantation de peau.

En déballant des cartons lors d’un déménagement, une Hawaïenne de 49 ans s’est coupée au doigt et a attrapé une grave infection de la peau qui a mis sa vie en danger, rapporte le Mirror. Le drame remonte à décembre 2017, mais le combat contre cette infection agressive a duré pendant de nombreux mois.

C’est au lendemain de sa blessure que l’Américaine s'est réveillée avec une douleur intense à la main. Son doigt était déjà touché par une inflammation et commençait à enfler, tout mouvement provoquant une douleur insupportable. Les médecins ont diagnostique une fasciite nécrosante, infection rare de la peau causée entre-autres par un streptocoque, l’évolution de cette infection étant très rapide et souvent fatale.

«J’approchais de la mort et je risquais une amputation si l'infection était trop forte. La bactérie avait déjà traversé mes tendons et avait atteint mon aisselle», a expliqué l’Américaine, évoquant le pronostic des médecins.

Transplantation de peau

Après que son état s’est aggravé, la patiente a été transportée en hélicoptère dans un autre hôpital. C’est là que son avant-bras et son annulaire ont été opérés. En janvier 2018, elle a subi une procédure de transplantation, une partie de sa peau ayant été pris de son entrecuisse pour son bras.

L’opération a réussi. Aujourd’hui la patiente est encore en ergothérapie, elle réapprend à utiliser ses doigts après les opérations successives.

Lire aussi:

Affaire du braqueur tué: une soixantaine d’individus prennent d’assaut un hôtel de police à Marseille
Ce temple vieux de 3.000 ans découvert en Israël ne correspond pas aux textes bibliques – vidéo
Un homme tabassé et expulsé de son propre mariage par les invités
Tags:
Hawaï, amputation, maladies, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook