Santé
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
14711
S'abonner

Il ne faut pas employer en toute hâte le mot «pandémie» face à la propagation du nouveau coronavirus, mais son utilisation est envisageable, indique le directeur général de l’OMS.

Le nouveau coronavirus pourrait provoquer une pandémie, mais l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est prête à aider tout pays à combattre le Covid-19, a déclaré ce jeudi 27 février le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus.

«Ce virus a le potentiel de déclencher une pandémie, […] mais nous sommes disposés à aider tous les pays à renforcer leurs systèmes de santé publique», a assuré M.Ghebreyesus.

Il a néanmoins tenu à souligner qu’il ne fallait pas «être trop pressés de déclarer une pandémie sans une analyse approfondie».

«Utiliser le mot "pandémie" de manière imprudente n’a aucun avantage tangible, mais il comporte un risque important en termes d’amplification de la peur et des stigmatisations inutiles et injustifiées», a expliqué le responsable.

Dans le même temps, M.Ghebreyesus a assuré que «tous les scénarios restaient sur la table» et qu’il n’hésiterait pas à utiliser le mot «pandémie» si la situation l’exige.

Un pic atteint en Chine

L’épidémie apparue en décembre à Wuhan en Chine a déjà atteint un pic dans ce pays, où elle a contaminé quelque 78.000 personnes dont plus de 2.700 sont mortes.

Elle touche en revanche de plus en plus de pays, notamment en Europe. La maladie Covid-19 concerne désormais des dizaines de pays, avec un bilan de quelque 3.600 contaminations et plus de 50 morts.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Une fillette meurt après une «erreur» d'injection dans un hôpital de Sète
Un député français membre des Républicains qui avait été infecté au coronavirus est décédé
Jean-Jacques Bourdin flashé à 186 km/h à plus de 100 km de son domicile, son permis de conduire confisqué
Tags:
Covid-19, pandémie, OMS
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook