Santé
URL courte
8482
S'abonner

La start-up française Diaccurate a révélé quelle enzyme s’attaquait au système immunitaire des malades atteints du VIH et a créé un anticorps pour la neutraliser. Il s’agit d’une découverte majeure dans la lutte contre le sida.

En trente-sept ans de lutte contre le sida, le mécanisme d’immunosuppression que cause le VIH est enfin compris. Ce sont les chercheurs de Diaccurate, entreprise française de biotechnologie fondée par Truffle Capital, qui ont découvert quelle enzyme s’attaquait au système immunitaire des malades. La start-up a déjà mis au point un anticorps pour la neutraliser.

«Cela veut dire qu'il y a une nouvelle cible thérapeutique. Si on neutralise cette enzyme, on doit pouvoir avoir une énorme stimulation du système immunitaire et ainsi faciliter le bon fonctionnement de l'organisme», a expliqué à France Info Jacques Thèze, directeur général de Diaccurate.

L’équipe a publié sa découverte dans la revue The Journal of Clinical Investigation, dans laquelle elle explique comment cette enzyme pancréatique, présente chez tout être humain, coopère avec un fragment du virus VIH pour attaquer les globules blancs et ainsi neutraliser la réponse immunitaire du patient.

«Jusqu’à maintenant, les traitements s’adressaient essentiellement au virus. Mais le système immunitaire restait déficient. Avec cette approche, on peut penser qu’on stimulera le système immunitaire de manière efficace pour que les gens aient une vie plus normale», a affirmé le chercheur.

Actuellement, les patients atteints du VIH doivent suivre leur traitement toute leur vie, sans quoi le virus se réplique immédiatement. Le renforcement de leur défense immunitaire permettrait non seulement de mieux lutter contre celui-ci, mais aussi contre d’autres infections et certains cancers.

Plusieurs années d’essais cliniques

Selon le directeur général de Truffle Capital, Philippe Pouletty, cité par BFM TV, la mise en place d’un traitement pourrait prendre de cinq à 10 ans, et nécessitera d’importants financements. Les essais cliniques se concentreront dans un premier temps sur le cancer, puis le sida.

Actuellement, 37,9 millions de personnes dans le monde sont atteints du VIH, et 23,3 millions bénéficient d’un traitement. Chaque année, 1,7 million de nouvelles infections sont enregistrées. En France, 170.000 personnes vivent avec le virus, et il y a 6.000 nouveaux cas par an.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Les pilotes d'un Boeing 737 MAX arrêtent un moteur en plein vol
Tags:
essais cliniques, traitement, découverte, sida, VIH
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook