Santé
URL courte
171
S'abonner

Les habitants des mégapoles ont souvent des troubles du sommeil. Des médecins spécialistes du sommeil ont expliqué comment tenter de remédier à ce problème.

Dormir dans les transports pourrait avoir un impact négatif sur le rythme de vie d’une personne, a indiqué le spécialiste du sommeil russe Mikhaïl Botchkariov lors d’une tournée de presse consacrée à la Journée mondiale du sommeil célébrée le 13 mars.

Les habitants des mégapoles sont souvent confrontés à des problèmes de sommeil, admet le médecin. Il recommande ainsi de se coucher toujours à la même heure, au même endroit, dans le même lit, utilisé pour dormir et non pour regarder des séries télévisées.

À chacun le sien

Pour certains, un petit somme ou une courte sieste permet de se sentir plus frais, mais dans les transports publics, de nombreux facteurs influent sur la qualité du sommeil. «Tout est donc individuel», dit-il.

Selon le chef d’un centre d’études du sommeil Iouri Sviriaev, les troubles du sommeil peuvent être liés à des problèmes du système cardiovasculaire et de la respiration. Ces personnes peuvent présenter un danger pour leur entourage. «Par exemple, aux États-Unis, il est interdit de travailler comme chauffeur sans l’aval d’un hypnologue», souligne-t-il.

Une heure pour s’endormir

Selon le spécialiste, cela ne fait pas de différence que l’on soit un lève-tôt ou un couche-tard. Il n’y a un problème que si le rythme veille-sommeil est perturbé.

«Si vous vous êtes réveillé et que vous n’arrivez pas à vous rendormir, levez-vous et travaillez sur une chose jusqu’à ce que le sommeil revienne. Pour l’endormissement, la norme est d’une heure. Si vous ne vous endormez pas au bout d’une heure, levez-vous», conseille l’expert.

Lire aussi:

Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Tags:
transports, santé, sommeil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook