Santé
URL courte
Le COVID-19 en Europe (261)
0 110
S'abonner

Une bonne nouvelle pour les femmes enceintes qui ont peur pour leur bébé en pleine pandémie de Covid-19. En Grèce, une mère touchée par le virus a donné naissance à un enfant qui a été testé négatif.

Un selfie qui montre des médecins en blouse de protection faisant le signe de la victoire, tout comme leur patiente au second plan, a été publié par Vasilis Kikilias, ministre grec de la Santé, sur son compte Twitter.

«Et au milieu des difficultés, l'espoir est né. Médecins et infirmières à l'hôpital Atticon après la naissance du premier enfant dans notre pays d'une mère atteinte par le coronavirus. Le bébé est en bonne santé», indique la légende.

​«Expérience sans précédent»

Dans un commentaire accordé à la chaîne locale Skai, l’obstétricien Georgios Khrelias, qui a assisté à l’accouchement, évoque «une expérience sans précédent».

«Je portais une tenue intégrale, comme un astronaute. Plusieurs gants et lunettes».

Immédiatement après la naissance, les médecins ont testé le nouveau-né au coronavirus. Le résultat s’est révélé négatif. Un nouveau test doit être effectué dans la journée.

La mère, 24 ans, a été dépistée positive au Covid-2019 quelques jours plus tôt. Elle présentait des symptômes légers et a donc été assignée à résidence à domicile.

Mercredi 18 mars, les autorités sanitaires grecques ont fait état de 418 cas de contamination depuis le début de l'épidémie qui a fait cinq morts. Le ministère grec du Tourisme a annoncé ce jeudi que tous les hôtels, à quelques exceptions près, seraient fermés du 23 mars au 30 avril.

Dossier:
Le COVID-19 en Europe (261)

Lire aussi:

Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Télétravail, une bombe à retardement pour la compétitivité économique des entreprises françaises?
Agriculteur en colère: marre des «écolo-bobos donneurs de leçons»
Tags:
accouchement, bébé, Grèce, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook