Santé
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
165121
S'abonner

Les patients atteints de maladies cardiovasculaires et de diabète encourent un risque plus élevé de décéder de l’infection au coronavirus, selon une étude de chercheurs italiens.

Le bureau de la Société italienne des maladies infectieuses et tropicales (SIMIT) de la région de Lombardie a constaté un risque élevé de mort de coronavirus chez les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires et de diabète.

Selon ses évaluations, parmi les patients atteints de troubles cardiovasculaires, le risque d’issue fatale est de 10,5% plus élevé, tandis que parmi les diabétiques il est de 7,3% supérieur à la moyenne.

Dans le même temps, le groupe à risque inclut les personnes souffrant de maladies respiratoires chroniques (+6,3%), d’hypertension (+6%) et de cancer (+5,6%), constatent les chercheurs italiens.

Plus de 4.000 morts en Italie

L’Italie est le pays qui a payé, pour le moment, le plus lourd tribut à la pandémie de coronavirus qui a éclaté dans la province chinoise du Hubei. Selon les dernières données de l’université John-Hopkins, plus de 47.000 Italiens ont contracté le Covid-19 et plus de 4.000 d’entre eux sont décédés.

Dans le monde entier, il est décompté plus de 230.000 cas d’infection et 10.000 décès liés au coronavirus.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Un homme battu à mort dans une cité de Marseille
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Dans l’affaire Adama Traoré, l’une des expertises dédouanant les gendarmes est annulée
Tags:
cancer, diabète, pandémie, maladies, Covid-19, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook