Santé
URL courte
211316
S'abonner

Si une maladie se manifeste, il sera impératif de prendre des médicaments, mais à titre préventif, la laminaire, le curry et le curcuma, mais aussi le bon vieux chou sous toutes ses formes peuvent aider à faire face aux maladies virales, a déclaré une nutritionniste.

Aucun aliment ne peut remplacer les médicaments, mais certains sont à recommander à la consommation pour prévenir les maladies saisonnières, a déclaré la nutritionniste russe Lydia Ionova dans une interview au journal Vetchernaya Moskva. Toutefois, si la maladie se trouve déjà à un stade avancé, il ne faut rien attendre de quelque aliment que ce soit, a-t-elle ajouté.

«À titre de prévention, la laminaire, des espèces de liliacées comme l’ail et l’oignon, notamment l’oignon rouge, ainsi que le gingembre sont d’excellents moyens pour tenir bon face aux maladies virales», a-t-elle souligné.

Lydia Ionova a fait remarquer que lors des épidémies, ces aliments devaient obligatoirement figurer au menu et être consommés natures.

Fruits et légumes, mais aussi curry et curcuma

En outre, pour prévenir les maladies infectieuses, il est important de manger des baies et des légumes crucifères, comme le brocoli et autres choux, a-t-elle noté, précisant qu’en cas de problèmes gastro-intestinaux, il fallait consommer ces derniers après traitement thermique.

Elle a cité également le curry et le curcuma qui possèdent des propriétés anti-inflammatoires, purifient le sang, préviennent la formation de toxines et normalisent le fonctionnement du foie.

Elle a appelé à manger tous les jours des fruits et légumes, ainsi que des fruits à coque et des semoules et a souligné la nécessité de consommer régulièrement des graisses et des protéines végétales.

En cas d’aggravation des maladies chroniques, il est indispensable de consulter un médecin et ne pas avoir recours à l’automédication.

Lire aussi:

Diminution du nombre de personnes en soins intensifs en France, une première depuis le début de l'épidémie
Rivotril: «euthanasie hors-cadre» ou «ne pas laisser souffrir quelqu’un pleinement conscient»?
Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Tags:
menu, produits alimentaires, médicaments, maladies
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook