Santé
URL courte
18629
S'abonner

Réanimer ou non des patients infectés par le Covid-19 victimes d’arrêt respiratoire est une question qui se pose dans certains hôpitaux des États-Unis, selon le Washington Post.

Certains hôpitaux américains, en particulier le Northwestern Memorial Hospital, à Chicago, ainsi que plusieurs autres dans les États de Washington et de Pennsylvanie, réfléchissent à la possibilité d’arrêter de réanimer des patients infectés par le coronavirus atteints d'arrêt respiratoire, qu’importe le souhait des patients et de leur famille, informe le Washington Post.

Le journal a parlé à plusieurs médecins impliqués dans le traitement des patients atteints de pneumonie causée par le coronavirus. Selon eux, dans les conditions actuelles, la réanimation d'un patient en arrêt respiratoire nécessite la présence de 8 à 30 médecins, une protection spéciale et prend trop de temps.

La pénurie des moyens de protection joue son rôle

En outre, les médecins indiquent que la pénurie de moyens de protection individuelle et la nécessité de répondre rapidement à la détérioration de l'état du patient en soins intensifs augmentent considérablement la probabilité d'infection des médecins, et par conséquent influe sur la prise en charge d'autres patients qui sont infectés par le Covid-19 avec des symptômes plus légers.

Selon les médecins, ne plus réanimer des patients souffrants de Covid-19 en arrêt respiratoire permettrait de libérer des personnels et d’économiser des moyens de protection individuelle.

Les médecins et les autorités locales examinent actuellement les aspects juridiques et éthiques de ces possibles décisions.

Le bilan s’alourdit dans le monde ainsi qu’aux États-Unis

Le nouveau coronavirus a déjà tué 24.663 personnes dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi.

Les États-Unis figurent parmi les pays les plus touchés par la pandémie. Celle-ci progresse de façon exponentielle sur le sol américain. Le pays, qui avait initialement observé de loin la propagation du virus, pourrait bientôt devenir l'épicentre de la maladie.

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un syndicat de police s’amuse d’une intervention violente et outre les internautes – vidéo
Tags:
États-Unis, santé, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook