Santé
URL courte
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)
27914
S'abonner

Selon le directeur exécutif du Programme de gestion des urgences sanitaires de l’OMS, la possibilité de la transmission aérienne du nouveau coronavirus existe. Mais il estime que ce sont la toux, les éternuements et les surfaces infectées qui font progresser la pandémie.

Il existe une possibilité de transmission du nouveau coronavirus par voie aérienne et par des porteurs asymptomatiques. Mais la plupart des contaminations proviennent de personnes qui présentent des symptômes, a déclaré Michael Ryan, directeur exécutif du Programme de gestion des urgences sanitaires de l'OMS, lors d’un briefing vendredi 3 avril à Genève.

M.Ryan a cité une étude réalisée à Singapour selon laquelle environ 6% des contagions proviennent de personnes asymptomatiques.

«Je ne contesterai pas cela, mais il est clair que 94% des contaminations proviennent de personnes symptomatiques. Il faut donc chercher ce qui est le propulseur de cette épidémie», a-t-il indiqué.

Il a estimé que ce sont la toux, les éternuements et les surfaces infectées qui font se propager la pandémie.

De plus, Michael Ryan a ajouté qu’une équipe d’experts de l’OMS étudiait tous les matériaux possibles pour évaluer l’efficacité de l’utilisation de masques de protection par des personnes saines.

Il a précisé que les masques chirurgicaux devaient être réservés aux personnels de santé, qui sont actuellement en première ligne de la lutte contre le coronavirus.

Situation pandémique

Le 11 mars, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré que le coronavirus avait un caractère pandémique.

Depuis sa détection en décembre dernier en Chine, le Covid-19 a touché plus d’un million de personnes dans le monde et en a tuées plus de 59.000.

Dossier:
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Tags:
Covid-19, OMS
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook