Santé
URL courte
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)
9442
S'abonner

Suite à une conversation téléphonique entre le Président égyptien et le Premier ministre italien, l’Égypte a transporté de l’aide médicale en Italie pour aider le pays à faire face au coronavirus, selon le porte-parole du dirigeant égyptien.

Deux avions de transport militaires contenant des équipements médicaux, dont des tenues de protection et des désinfectants pour la lutte contre le coronavirus, ont été envoyés par l’Égypte en Italie ce samedi 4 avril, selon le porte-parole du Président égyptien.

«Les forces armées ont préparé deux avions militaires qui ont transporté d'Égypte en Italie un grand nombre d'articles médicaux, de tenues de protection et de désinfectants», a-t-il déclaré aux médias.

Vendredi 3 avril, lors d'un entretien téléphonique avec le Premier ministre italien Giuseppe Conte, le Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi avait déclaré qu'il était prêt à aider Rome à lutter contre le coronavirus.

L’aide humanitaire russe

Auparavant, la Russie avait acheminé des spécialistes ainsi que de l’aide médicale en Italie. Au moins 15 avions militaires russes transportant des équipes de virologues et du matériel avaient été envoyés en Italie pour contrer l'épidémie, à la suite d’un entretien téléphonique entre le Président russe et le Président du Conseil italien.

Le dernier bilan

Selon les derniers chiffres officiels dévoilés samedi par le chef de la protection civile Angelo Borrelli, plus de 120.000 cas de coronavirus ont été signalés en Italie, environ 21.000 malades sont guéris et le nombre de décès a atteint 15.362.

En Égypte, 985 cas de coronavirus ont été signalés avec 66 morts dus à la maladie.

Dossier:
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Une soirée avec de l'eau de Cologne comme apéritif tourne au drame en Tunisie
Tags:
santé, Covid-19, aide humanitaire, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook