Santé
URL courte
71913
S'abonner

Un médecin a indiqué à Sputnik que les fumeurs avaient plus de chances d’être contaminés gravement par le coronavirus que les non-fumeurs. Il a ainsi démenti une fake news selon laquelle les personnes ayant cette mauvaise habitude étaient moins susceptibles d’être infectées.

«Les fumeurs sont moins susceptibles d'être infectés par le coronavirus que les non–fumeurs»: l’oncologue russe Vladimir Levchine a expliqué à Sputnik dans quelle mesure cette affirmation controversée correspond à la réalité.

Selon lui, si un fumeur de longue date est contaminé par le Covid-19, les conséquences pour sa santé seront plus graves que pour l’organisme d’un non-fumeur.

«Il y a des fakes qui disent que le tabagisme protège contre le coronavirus. C'est une absurdité. Le tabagisme ne sauve pas du coronavirus, mais, au contraire, aggrave l'évolution de l'infection via les maladies que les fumeurs ont, a souligné le médecin. Toute personne qui fume pendant au moins cinq à six ans a une bronchite chronique. Et en présence de bronchite chronique, le risque de pneumonie augmente de plusieurs fois».

Il a noté que cette fausse information était assez répandue, malgré le fait évident que le tabagisme n’est pas une protection contre le virus.

Situation dans le monde

Selon le dernier bilan en date, le Covid-19, détecté en décembre dernier en Chine, a contaminé plus de 1.777.000 personnes et en a tuées plus de 108.000 dans le monde.

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
Covid-19, tabagisme, fumer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook