Santé
URL courte
Études sur le coronavirus – avril (50)
161046
S'abonner

Le ministre russe de la Santé a annoncé à Vladimir Poutine ce lundi qu’une médicament pour traiter le coronavirus avait été développé dans des laboratoires du pays et passera des essais cliniques dans un délai de 10 à 12 jours.

Un médicament pour traiter le coronavirus a été élaboré en Russie, a fait savoir le ministre de la Santé Mikhaïl Mourachko lors d'une réunion avec Vladimir Poutine.

«Une entreprise russe a développé un médicament qui a été testé par nos collègues dans un certain nombre de pays, mais cette version est déjà un analogue russe, et elle a produit le premier lot pour des essais cliniques. Nous attendons maintenant qu'elle apporte un ensemble de documents aux experts. Les études précliniques seront évaluées dans un court délai», a affirmé le ministre.

Les essais cliniques du médicament commenceront dans 10 à 12 jours au plus tard, selon lui.

Le déficit de médicaments

Il a également tenu à souligner que le ministère voyait des risques de déficit de certains médicaments contre le coronavirus.

«Nous avons des limites pour 17 médicaments qui doivent être contrôlés. Et la réponse à la baisse des stocks est incluse dans le mécanisme réglementaire mis en œuvre», a-t-il expliqué.

Les prototypes de vaccin

Auparavant, la directrice du Service fédéral de surveillance de la protection des droits des consommateurs et du bien-être humain (Rospotrebnadzor) avait annoncé que l'élaboration de trois prototypes de vaccin contre le nouveau type de coronavirus était en cours en Russie.

Dossier:
Études sur le coronavirus – avril (50)

Lire aussi:

Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Tags:
médicaments, Russie, Covid-19, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook