Santé
URL courte
Études sur le coronavirus – avril (50)
141625
S'abonner

Un vaccin contre le coronavirus peut déjà arriver sur le marché en 2021. Cependant, son utilisation ne commencera qu’environ dans un an et demi à cause des étapes d’essais cliniques, ont fait savoir à Sputnik des spécialistes russes interrogés à ce sujet.

Des scientifiques russes ont expliqué à Sputnik quand un vaccin contre le coronavirus verrait le jour. D’après le docteur en médecine, professeur et virologue Anatoly Altschtein, il sera développé vers la fin de cette année ou début 2021.

«Il n’est pas si difficile de créer les types de [vaccins, ndlr] appropriés pour les tests. Mais les essais en eux-mêmes prennent beaucoup de temps. De plus, à un certain stade, les tests sur les volontaires vont commencer car la plupart des animaux ne réagissent pas à ce virus. Mais j'espère que d'ici à la fin de l'année ou au tout début de l’[année, ndlr] prochaine, des vaccins seront créés», a-t-il souligné.

L’utilisation en masse

Quant aux délais d'utilisation en masse du vaccin, ils dépendront des résultats des essais et de leur efficacité, a précisé M.Altschtein.

«Aucun vaccin ne donne une garantie à 100%. Mais s'il peut protéger plus de 50% des personnes, il peut déjà être utilisé. Pourtant, un bon vaccin devrait protéger 80-90% [des personnes, ndlr]», a-t-il dit.

Selon un autre interlocuteur de Sputnik, le docteur en médecine, virologue et professeur Nicolaï Malyshcev, les délais dépendent également d’un certain nombre de processus importants et ne peuvent donc être accélérés.

«Un an et demi: voici les prévisions en moyenne. Quelques semaines de moins ou de plus, pas davantage. Parce qu'il y a certaines exigences qui doivent être remplies. Y compris pour voir comment certains animaux vivent leur grossesse», a-t-il indiqué, ajoutant qu’il est aussi nécessaire de vérifier si le médicament potentiel n’est pas toxique.

Un nouveau médicament contre le coronavirus en Russie?

Le 13 avril, le ministre russe de la Santé, Mikhaïl Mourachko, a annoncé à Vladimir Poutine qu’un médicament pour traiter le coronavirus avait été développé dans les laboratoires russes et passerait des essais cliniques dans un délai de 10 à 12 jours.

M.Mourachko a aussi tenu à souligner que le ministère voyait des risques de déficit des stocks de certains médicaments potentiels contre le coronavirus.

Dossier:
Études sur le coronavirus – avril (50)

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
L'Iran convoque un diplomate français après les propos de Macron sur les caricatures du prophète Mahomet
Tags:
essais cliniques, vaccin, Covid-19, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook