Santé
URL courte
Études sur le coronavirus – avril 2020 (50)
41410
S'abonner

Des lésions cutanées sur les pieds et les mains pourraient être un nouveau symptôme du Covid-19. Mis en avant par des podologues espagnols, le problème est également étudié par les dermatologues français, qui doivent encore déterminer s’il est bien causé par le virus.

Jeudi 9 avril, le Conseil général des écoles de podologie d’Espagne a mis en lumière l’apparition de lésions, en particulier sur les pieds. De nombreuses personnes les présentant étaient soit atteintes du Covid-19 soit avaient des proches infectés. À l’instar de la perte du goût et de l’odorat, ces taches violettes pourraient être un nouveau symptôme du coronavirus.

Ce curieux phénomène est également remonté au sein du Syndicat national des dermatologues-vénéréologues (SNDV), dont le groupe WhatsApp regroupe plus de 400 spécialistes.

«On a fait remonter, au sein de ce groupe WhatsApp créé il y a trois semaines, des cas d’urticaire et d’éruption de type varicelle chez des patients qui l’avaient déjà eue», a indiqué à 20 Minutes le Dr Catherine Oliverès-Ghouti.

Il s’agit de «pseudo» engelures qui ne sont pas causées par le froid. Elles apparaissent particulièrement chez les enfants ou chez des adolescents le plus souvent atteints du coronavirus. Cependant, «cette atteinte cutanée n’a pas été observée chez les cas graves nécessitant une hospitalisation», a assuré le Pr Martine Bigot, toujours auprès de 20 Minutes.

L’explication résiderait dans le fait que le coronavirus peut s’attaquer aussi bien aux vaisseaux sanguins pulmonaires qu’aux vaisseaux cutanés. Cependant, ces lésions ne grattent pas, ne brûlent pas et sont quasiment indolores.

Un problème pris au sérieux

De manière générale, ce «nouveau symptôme» n’a encore été que peu observé chez les patients du Covid-19, comme l’a confirmé le Dr Luc Duquesnel, président de la Fédération des médecins de France. Cette alerte est prise très au sérieux, et il a affirmé qu’elle «va faire l’objet d’une vigilance accrue».

En cas d’apparition de taches violettes, il faut donc éviter d’entrer en contact avec des personnes considérées comme fragiles, comme les seniors. Les dermatologues déconseillent de s’automédiquer, car les crèmes à base de corticoïdes souvent vendues sans ordonnance ont tendance à aggraver ces lésions.

Dossier:
Études sur le coronavirus – avril 2020 (50)

Lire aussi:

La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
L'armée US reconnaît que sa dernière frappe à Kaboul était une erreur avec «un bilan tragique»
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Tags:
symptômes, Covid-19, alerte, étude, phénomène, patients
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook