Santé
URL courte
6234
S'abonner

Alors que les scientifiques partout dans le monde cherchent à créer le plus vite possible un vaccin contre le Covid-19, celui-ci, une fois obtenu, doit être testé soigneusement, car il existe un risque que dans certains cas il puisse provoquer une maladie auto-immune, a averti le virologue israélien Yehuda Shoenfeld.

Si un jour un vaccin contre le Covid-19 est créé, il devrait passer tous les tests avant d’être utilisé, a déclaré le virologue israélien Yehuda Shoenfeld au quotidien russe Izvestia.

«Il y a un danger qu'un vaccin créé trop rapidement et qui n’a pas été soumis à de nombreux tests approfondis puisse provoquer une maladie auto-immune, en particulier chez les personnes qui y sont sujettes en raison de leur prédisposition génétique», a-t-il indiqué.

Mécanisme de vaccin

Le virologue rappelle que pour produire un vaccin il faut avoir une protéine immunogène du virus qui, insérée dans le corps humain, doit déclencher une réaction du système immunitaire contre le virus, après quoi l’organisme commence à produire des anticorps qui lui permettent d'être protégé.

Le problème est que la plupart des virus qui habitent notre corps peuvent avoir des protéines identiques aux nôtres et, pour cette raison, notre système immunitaire peut s'attaquer aux composants normaux de l’organisme.

Pour éviter ce risque, Yehuda Shoenfeld et ses collègues italiens proposent d'utiliser les peptides immunogènes qui ne sont propres qu’au coronavirus et pour cette raison ne peuvent pas provoquer de maladie auto-immune.

Lire aussi:

Nouvelle attaque dans une école maternelle en Chine – vidéo
Plusieurs sangliers «poursuivis, heurtés puis écrasés» dans les Vosges – photo, vidéo
Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Brûler vif une personne n’a pas été reconnu comme un acte barbare par la cour d’assises de Douai
Tags:
Israël, vaccin, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook