Santé
URL courte
117
S'abonner

Le coronavirus réduit la vie des malades de plus d’une décennie, a établi une étude de scientifiques britanniques. Les hommes qui meurent du Covid-19 perdent, en moyenne, 13 ans de leur vie, tandis que les femmes en perdent 11.

Des scientifiques du Scottish National Health Service et des universités de Glasgow et d'Édimbourg ont découvert que le coronavirus réduit l’espérance de vie moyenne de plus de dix ans.

Ces experts ont comparé les données sur les patients atteints du Covid-19 en Italie avec une échelle développée par l'Organisation mondiale de la santé, qui est utilisée pour calculer le nombre d'années de vie perdues à cause d'une maladie.

Les hommes décédés des suites du coronavirus ont perdu environ 13 années de leur vie. Chez les femmes, l'espérance de vie a été réduite de 11 ans, note l’étude.

Les victimes ayant des maladies chroniques auraient pu vivre plus longtemps.

L’étude écossaise fait valoir que bon nombre de victimes de la pandémie auraient pu vivre pendant encore des années, voire plus d'une décennie de plus, si elles n'avaient pas attrapé le virus. Cela concerne même les personnes atteintes de maladies chroniques - appelées morbidités - dont la vie a été écourtée de nombreuses années à cause de l’infection, selon lui.

«Bien que la couverture médiatique de la pandémie se soit fortement concentrée sur le Covid-19 affectant les personnes souffrant de "problèmes de santé sous-jacents", l'ajustement pour le nombre et les types de comorbidités chroniques ne réduit que modestement les années de vie estimées perdues à cause du Covid-19», écrit l’un des auteurs de l'étude, le chercheur à l'Université de Glasgow, David McAllister.

Les résultats de leur étude ont été publiés sur Wellcome Open Research.

Lire aussi:

Néonazis en Ukraine: Moscou étonné par les propos de Jean-Yves Le Drian
Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en légère baisse en France
Messages de haine, boycotts, menaces: de plus en plus de professionnels harcelés à cause du pass sanitaire
«C’est lamentable!»: une clinique privée refuse une patiente sans pass sanitaire
Tags:
Covid-19, coronavirus SARS-CoV-2, espérance de vie, chercheurs, scientifiques britanniques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook