Santé
URL courte
Études sur le coronavirus – mai (46)
11313
S'abonner

Ces chercheurs italiens se disent les premiers au monde à avoir réussi à neutraliser le coronavirus. Cependant, l’institut où l’étude a été menée prévient qu’il n’est pour le moment pas possible d’affirmer que le vaccin est efficace.

Comme le rapporte l’agence de presse italienne ANSA, les scientifiques de la société Takis affirment avoir isolé des anticorps chez des souris capables d’agir sur les cellules humaines, empêchant le virus de les affecter.

Luigi Aurisicchio, le PDG de la société, a indiqué à l’agence qu’il s’agissait d’une première:

«Nous sommes les premiers au monde à avoir montré la neutralisation du coronavirus par un vaccin. Nous nous attendons à ce que cela se produise également chez l’Homme».

Et d’ajouter qu’il s’agissait de l’étape la plus avancée de tests d’un vaccin candidat en Italie. Les tests sur les humains sont attendus après l’été, est-il indiqué.

Une efficacité à démontrer

Les vaccins candidats étaient basés sur le matériel génétique de la protéine d’ADN Spike que le coronavirus utilise pour pénétrer dans les cellules humaines.

Les résultats de ces recherches, menées à l’institut Spallanzani, à Rome, n’ont pas été pour le moment rendus publics.

Cependant, dans une note l’institut Spallanzani a annoncé qu’il était encore impossible d’évoquer une quelconque efficacité de ce vaccin candidat, toujours d'après cette agence italienne.

Selon l’établissement, «les résultats de ces tests, qui sont toujours en cours d'évaluation, montrent qu'il est possible de détecter une réponse en termes d'anticorps neutralisants chez les animaux inoculés».

Dossier:
Études sur le coronavirus – mai (46)

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Tags:
recherche, vaccin, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook