Santé
URL courte
Études sur le coronavirus – mai (43)
11516
S'abonner

Le Covid-19 étant une maladie des voies respiratoires, le tabagisme ne fait qu’accroître le risque de mourir en cas d’infection par le nouveau coronavirus, tranche une responsable de l’OMS.

Fumer provoque le développement des formes graves du Covid-19 chez les personnes infectées par le nouveau coronavirus et accroît ainsi le risque de mort, a déclaré vendredi 8 mai Maria Van Kerkhove, l’une des responsables de la gestion de l’épidémie au sein de l’OMS.

«Nous sommes tous au courant des dangers du tabac. Des millions de personnes meurent chaque année à cause du tabagisme. Le Covid-19 est une maladie des voies respiratoires, et fumer affecte les poumons. Il y a des études publiées selon lesquelles le tabagisme entraîne le développement des formes graves de la maladie, ce qui crée le risque de se voir placé sous ventilation mécanique et de mourir», a déclaré Mme Van Kerkhove lors d’un point de presse à Genève.

Auparavant, une équipe de chercheurs français avait écrit un article attirant l’attention sur le fait que les fumeurs étaient minoritaires parmi les malades les plus graves du Covid-19.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait qualifié cette étude de «piste intéressante» tout en soulignant qu’elle ne permettait pas d’affirmer que le tabac protégeait de la maladie en question.

Dossier:
Études sur le coronavirus – mai (43)

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
La Russie réduit fortement sa livraison de gaz via la Pologne
Tags:
pandémie, tabagisme, OMS, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook