Santé
URL courte
0 281
S'abonner

Une expérience réalisée par le groupe japonais NHK illustre la vitesse et les moyens de propagation du coronavirus, rappelant l'importance des gestes barrières.

Une expérience menée par le groupe japonais NHK en collaboration avec des experts illustre la façon dont se propage le coronavirus dans le cas de contacts, comme cela aurait pu se produire sur les navires de croisière autour d'un buffet.

Le groupe précise dans un compte rendu publié sur les réseaux sociaux que l’expérience a engagé 10 participants dont l’un jouait le rôle d’une personne infectée avec un liquide visible uniquement sous ultra-violets en guise de virus appliquée sur la paume de la main. L’expérience a duré 30 minutes et les résultats ont été livrés à la fin du repas.

Ainsi, il s’est avéré que le «virus» s’était propagé aux mains de tous les participants dont plusieurs l’avaient sur le visage, les assiettes, le couvercle du récipient à aliments, les pinces servant à prendre la nourriture et sur la poignée du récipient à boisson.

La «portée» des particules

Une expérience de visualisation du flux des particules rejetées lors de la toux a établi précédemment que la distance de sécurité d’un à deux mètres recommandée par les médecins pour éviter la contamination pourrait être insuffisante.

Ainsi, des chercheurs de la Florida Atlantic University ont démontré que les particules d’une toux pouvaient se déplacer jusqu’à 3,6 mètres.

Lire aussi:

L'Armée nationale libyenne d'Haftar proclame zone militaire la frontière entre la Libye et l'Algérie
Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
«On aurait dit une guerre civile»: des fêtards en Bretagne reviennent sur la nuit d’affrontements avec la gendarmerie
Une rave party de plus de 1.000 fêtards dégénère à Redon: un homme perd sa main - images
Tags:
expérience, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook