Santé
URL courte
Études sur le coronavirus – mai (46)
291340
S'abonner

Alors que certains fondent de grands espoirs sur l’immunité collective pour lutter contre l’épidémie du nouveau coronavirus, les scientifiques estiment que seul le vaccin est une arme fiable.

L’immunité collective contre le Covid-19 ne pourra être acquise nulle part en 2020, ont affirmé les scientifiques de l'École Bloomberg de l'université Johns-Hopkins.

«C’est à tort que certains affirment que l'immunité collective pourrait "ralentir rapidement la propagation" du Covid-19», ont-ils indiqué dans un communiqué, qualifiant cette idée de «fausse et dangereuse».

Ils ont déclaré l’impossibilité de toute immunité collective contre le nouveau coronavirus d’ici la fin de l’année.

«"Les épidémiologistes souhaitent déclarer clairement que l'immunité collective contre le Covid-19 ne sera pas atteinte au niveau de la population en 2020." Je suis d'accord. Veuillez arrêter de rêver à l'immunité collective. Seul le vaccin est un moyen sûr pour la collectivité», a indiqué sur sa page Twitter l’épidémiologiste Eric Feigl-Ding, chercheur en santé publique à Harvard.

En effet, pour atteindre l'immunité collective contre la maladie, 70% ou plus de la population doivent manifester une tolérance vis-à-vis de l’infection. Ainsi, sans vaccin, plus de 200 millions d'Américains devraient être infectés avant d'atteindre ce seuil. Ce qui signifie qu’au rythme actuel de la pandémie, l'immunité collective ne pourrait être atteinte au mieux qu’en 2021. Mais si les taux de mortalité quotidiens actuels ne baissent pas, plus d'un demi-million d'Américains seront morts du Covid-19 d'ici là.

Or, bien que le nombre de personnes infectées dépasse aujourd’hui les quatre millions, les études scientifiques indiquent que seulement 2% à 5% des habitants d'un pays sont infectés par le SARS-CoV-2.

La pandémie

L’épidémie a fait à aujourd’hui 280.011 morts dans le monde, dont près de 85% en Europe et aux États-Unis, selon un bilan de l'AFP à partir de sources officielles ce 10 mai à 16h35 GMT. Les États-Unis restent le pays le plus touché, avec 78.862 morts. Ils sont suivis du Royaume-Uni, avec 31.855 décès, l'Italie, avec 30.560 morts, ainsi que l'Espagne et la France avec, respectivement, 26.621 et 26.380 victimes.

En Russie, les nouveaux cas d’infection sont au nombre de 11.012, ce qui porte leur total à 209.688, et les décès se montent à 1.915, d’après le site officiel sur le Covid-19.

Dossier:
Études sur le coronavirus – mai (46)

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
étude, vaccin, immunité, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook