Santé
URL courte
3616
S'abonner

Un adolescent américain de 14 ans s’est réveillé un jour avec «du feu dans les veines» et une insuffisance cardiaque. Un symptôme qui amène les médecins à parler de syndrome inflammatoire multisystémique en lien avec le Covid-19. Celui-ci, au lieu de cibler les poumons comme chez les adultes, provoque une inflammation pouvant paralyser le cœur.

Il était jusqu’ici en parfaite santé mais a vu un jour apparaître une éruption cutanée rougeâtre sur ses mains, puis des douleurs aux yeux et à l’estomac. Ses parents n’ont pas sonné l’alarme au début, mais Jack McMorrow allait de plus en plus mal. Jusqu’à se réveiller un jour avec une fièvre intense, un rythme cardiaque accéléré, une tension artérielle dangereusement basse et une douleur lancinante dans le corps.

«C’était presque comme si on m'avait injecté du feu dans les veines», a-t-il expliqué au New York Times.

L’adolescent a été hospitalisé pour insuffisance cardiaque avec le syndrome inflammatoire sévère cité comme nouveau symptôme du Covid-19 chez les plus jeunes et identifié chez environ 200 enfants aux États-Unis et en Europe.

Ce nouveau symptôme, que les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies qualifient de syndrome inflammatoire multisystémique, a écorné l’idée que les enfants étaient largement épargnés par l’affection. Seulement, au lieu de cibler les poumons comme chez les adultes, la maladie provoque une inflammation dans l’ensemble du corps et peut paralyser le cœur, a indiqué le journal.

Il a été comparé à une maladie inflammatoire rare de l'enfant appelée maladie de Kawasaki, mais il s’avère que le nouveau syndrome affecte le cœur différemment et se manifeste surtout chez les enfants d'âge scolaire plutôt que chez les nourrissons et les enfants en bas âge. Il apparaît souvent des semaines après l'infection chez des enfants qui n'ont pas présenté de symptômes de première phase.

Ni Jack, ni ses parents ne savent comment il a été infecté par le coronavirus. Il a quitté l’école le 18 mars pour poursuivre ses études en ligne à la maison et n’a depuis quitté l'appartement qu'une seule fois pour descendre avec sa mère dans la buanderie de son immeuble. Ses parents et sa grande sœur ont également évité de sortir.

L’OMS alerte

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé le 15 mai la publication d’une note scientifique sur le syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants, en lien avec le coronavirus.

«Les premiers rapports supposent que ce syndrome pourrait être lié au Covid-19 [...] J’appelle tous les cliniciens du monde à travailler avec leurs autorités nationales et l'OMS pour être en alerte et mieux comprendre ce syndrome chez l’enfant», a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’un point presse virtuel depuis Genève.

Il existe réellement un lien entre le nouveau type de coronavirus et le syndrome hyper-inflammatoire de Kawasaki, a affirmé le pédiatre français Alexandre Belot dans une interview accordée au Parisien, soulignant que ce lien avait été «confirmé» grâce à une étude de veille et d'épidémiologie.

Ce nouveau syndrome a touché 125 jeunes en France, dont un garçon de Marseille de neuf ans qui est décédé des suites de cette maladie. D’après le médecin, une augmentation de cas d’infection chez les enfants a été remarquée durant l’épidémie de Covid-19.

Lire aussi:

Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois victimes dont deux égorgées
Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Tags:
symptômes, adolescents, États-Unis, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook