Santé
URL courte
74812
S'abonner

Les personnes atteintes du diabète, souffrant d’obésité ou encore de maladies auto-immunes sont exposées à un risque plus élevé de décès des suites du coronavirus, selon un médecin auprès du ministère russe de la Santé. La spécialiste a listé les recommandations pour ces personnes en contexte d’épidémie.

Avec la pandémie du Covid-19, la létalité de la maladie chez les patients souffrant de problèmes métaboliques est deux à quatre fois plus élevée que chez les personnes qui n’en ont pas, a fait savoir auprès de RT Natalia Mokrycheva, directrice du Centre scientifique d’endocrinologie auprès du ministère russe de la Santé.

La spécialiste a tenu à souligner que le groupe à risque comprend les personnes atteintes de diabète, de maladies systémiques, du syndrome de défaillance multiviscérale, de maladies auto-immunes et de maladies surrénales. Les patients souffrant d’obésité ou encore atteints du cancer de la thyroïde font également partie du groupe à risque.

Selon Mokrycheva, ce risque accru de mortalité chez ces personnes est dû au fait que sont davantage touchés le système cardiovasculaire, les reins, ainsi qu’à cause d’une diminution du statut immunitaire et de la résistance corporelle au coronavirus. Cependant, le risque de contracter le coronavirus n'est pas associé au surpoids, a souligné la spécialiste.

Elle a appelé les personnes souffrant de ces problèmes à respecter un rythme veille-sommeil, à opter pour une alimentation saine et à consommer suffisamment d’eau, puisque le régime de confinement peut aggraver les problèmes de poids et les maladies intercurrentes.

Un calculateur évaluant les risques de décès par le Covid-19

Auparavant, un calculateur du risque de décès par le Covid-19, qui tient compte de plusieurs facteurs de santé et présente des résultats au centième près, a été mis en ligne par une équipe de chercheurs polonais. Ce logiciel «prend en compte l'âge et le sexe d'une personne, ainsi que des informations sur les quatre principaux types de maladies chroniques», a expliqué la porte-parole du Parc scientifique et technologique poméranien, Magdalena Malara-Switonska.

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
La Russie réduit fortement sa livraison de gaz via la Pologne
Tags:
mortalité, obésité, patients, diabète, médecine, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook