Santé
URL courte
451
S'abonner

Après une prise prolongée de médicaments, métaux lourds et radionucléides peuvent s’accumuler dans l’organisme. Pour les éliminer, un scientifique russe propose des remèdes à base de caviar d'oursins, d'algues et d'un certain nombre de plantes immunostimulantes.

Des médicaments à base de caviar d'oursins, d'algues et d'un certain nombre de plantes immunostimulantes peuvent être efficaces pour nettoyer l’organisme des personnes guéries du Covid-19, juge auprès de Sputnik Grigori Voskoboïnikov, chef du laboratoire d'algologie de l'Institut de biologie marine de Mourmansk auprès de l'Académie russe des sciences.

Selon lui, scientifiques et médecins se concentrent actuellement sur le diagnostic et le traitement du Covid-19. Mais dans le contexte d'une diminution progressive du taux de croissance des patients, une thérapie pour les personnes guéries doit également être pensée.

«Chez les patients atteints du Covid-19, une diminution de l'immunité est notée et l’organisme a besoin d'aide pour se rétablir. Nous estimons que l'utilisation de médicaments à base de caviar d'oursin, de laminaire, d'échinacée et de certains autres composants peut être efficace», avance-t-il. Il souligne d’ailleurs que des médicaments similaires ont été développés il y a environ deux ans pour les patients atteints du cancer.

Les propriétés des composants

Grigori Voskoboïnikov explique que la laminaire peut éliminer les métaux lourds et les radionucléides qui peuvent s’accumuler dans l’organisme après une prise prolongée de médicaments. Le caviar d'oursin et certaines plantes ont une propriété immunostimulante.

Il conclut néanmoins que des études cliniques approfondies sont nécessaires pour confirmer ces hypothèses.

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Départ de sept nouveaux députés de LREM à l'Assemblée pour rejoindre un 10e groupe
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Tags:
Russie, Mourmansk, Académie des sciences de Russie, pandémie, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook