Santé
URL courte
1027
S'abonner

Le Covid-19 provoque-t-il des douleurs post-traumatiques ou reste-t-il actif quelque temps après la guérison? Pour l’instant, aucune réponse n’a été apportée. De plus en plus de cas d'embolies pulmonaires sont observés chez des patients de 20 à 30 ans ayant subi une forme bénigne du virus, relate L’essentiel.

Des médecins sont préoccupés par la hausse des cas d'embolies pulmonaires chez des jeunes patients âgés de 20 à 30 ans qui n’ont pas pour autant souffert d'une forme grave de Covid-19, rapporte le quotidien L’essentiel.

C'est notamment le cas d’un jeune de 20 ans originaire de la région parisienne qui s'est réveillé un jour avec «les poumons bloqués», un mois après avoir contracté le nouveau coronavirus.

De nombreux patients considérés comme guéris se plaignent également sur les réseaux sociaux de maux de tête, d’inflammations cutanées, de fatigue, de douleurs thoraciques et autres.

Le professeur Paul Garner, spécialiste des maladies infectieuses à Liverpool, qui a lui-même vécu une convalescence longue, estime, cité par L’essentiel, que des cas similaires sont nombreux.

«Je ne sais pas si c'est viral ou post-viral, mais il est certain que le Covid-19 a des effets sur les poumons, le cœur et le système de coagulation qui peuvent nous tuer», souligne-t-il auprès du quotidien.

Lire aussi:

«Vivez à fond, tombez malades»: l'appel de Nicolas Bedos crée la polémique
«Entre 50 et 100» individus attaquent violemment la police en Seine-et-Marne
«Ce n’est pas à l’Azerbaïdjan de faire la loi en France!»: une maire menacée pendant des années par Bakou
Il interpelle puis frappe deux jeunes filles car il trouvait leurs jupes trop courtes à Mulhouse
Tags:
pandémie, Liverpool, France, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook