Santé
URL courte
2140
S'abonner

Une transplantation pulmonaire réussie chez un patient atteint de Covid-19, la première en Europe, a été réalisée en Autriche, selon l’université de médecine de Vienne.

Une Autrichienne de 45 ans est devenue le 18 mai la première patiente en Europe souffrant du Covid-19 à recevoir une greffe de poumons, a annoncé lundi 25 mai l’université de médecine de Vienne.

La patiente a contracté le Covid-19 il y a environ huit semaines. La maladie a si gravement touché ses organes que même l'appareil de ventilation artificielle des poumons ne l’aidait plus à respirer, selon l’université. Une semaine après l’opération, la femme est en voie de guérison.

«La situation était désespérée. Les poumons étaient comme un bloc, il ne restait plus rien […]. De notre point de vue, elle se porte très bien maintenant, nous n'avons pas de problèmes graves […]. Mais ce sera un long chemin avant qu’elle quitte l’hôpital», a déclaré Walter Klepetko, chef de la clinique universitaire de chirurgie et chef du département clinique de chirurgie thoracique à l’université de Vienne, cité dans le communiqué.

«C’est la Ligue des champions»

Les poumons d’un donneur d’organes ont été transportés à Vienne de l’étranger. Selon M.Klepetko, le transport des poumons et la préparation de l'opération se sont déroulés dans des conditions difficiles en raison des particularités de la logistique dues à la pandémie de Covid-19. Mais le plus difficile, c’était la transplantation puisqu’il s’agissait d’une personne atteinte du Covid-19.

«C'est vraiment la Ligue des champions», a indiqué le chirurgien.

Avant cette opération réalisée à Vienne, seules deux transplantations pulmonaires chez les patients atteints de Covid-19 avaient été effectuées en Chine.

Lire aussi:

Von der Leyen à nouveau au centre d’un malaise diplomatique après une «insulte» au Président ukrainien
Les États-Unis imposent de nouvelles sanctions à la Russie
Moscou: les sanctions jettent un doute sur la pertinence de l’utilisation du dollar
Les forces armées indiennes «n’ont pas d’autre choix maintenant que de tenir le terrain face à la Chine»
Tags:
Université de médecine de Vienne, Vienne (Autriche), transplantation, greffe, poumons, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook