Santé
URL courte
Études sur le coronavirus - juin 2020 (14)
2912
S'abonner

Un groupe de scientifiques a découvert une particularité du coronavirus SRAS-CoV-2 qui pourrait expliquer pourquoi cet agent pathogène a provoqué une pandémie, d’après une étude publiée dans la revue scientifique eLife.

La protéine des pointes de la couronne du SRAS-CoV-2 contient une séquence d’activation identique à une partie de la protéine des cellules humaines, ce qui lui permet d’infecter l’Homme, affirme une équipe de chercheurs indiens et américains qui a publié les résultats de son étude dans la revue scientifique eLife.

Les scientifiques ont comparé l’agent pathogène du Covid-19 avec les souches de SRAS-CoV, qui provoque une pneumonie atypique, et des souches responsables de zoonoses.

Cette comparaison a montré que le SRAS-CoV-2 possède une séquence d'activation, au site de clivage dit S1/S2, similaire aux séquences observées notamment dans les virus de grippe. Clivée par la furine, une enzyme présente dans la membrane cellulaire, cette séquence perturbe son fonctionnement et finit par provoquer des problèmes respiratoires.

Cette partie du SRAS-CoV-2 «est absente chez les coronavirus précédemment séquencés», indiquent les chercheurs dans leur article.

La pandémie de Covid-19 est en partie due à ce «mimétisme ciblé» du coronavirus, suggèrent les scientifiques.

Dossier:
Études sur le coronavirus - juin 2020 (14)

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Un sanglier domestiqué venu à la rencontre de chasseurs abattu à bout portant – images choc
Tags:
protéines, coronavirus SARS-CoV-2, souche de coronavirus, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook