Santé
URL courte
565
S'abonner

Les anticorps qui sont apparus dans l’organisme après qu’un patient a été guéri du Covid-19 ne garantissent pas toujours la protection contre la réinfection, selon l’infectiologue en chef du ministère russe de la Santé qui insiste pour que chaque personne respecte les mesures de prévention.

Les personnes qui ont guéri du Covid-19 doivent respecter les mesures de prévention contre la propagation du virus, car les anticorps ne garantissent pas toujours la protection contre la réinfection, selon le service de presse du ministère russe de la Santé, qui se réfère à sa principale infectiologue Elena Malinnikova.

«Même ceux qui ont déjà été atteints par cette maladie doivent aussi appliquer les mesures de prévention. Les anticorps sont synthétisés pendant la maladie, mais ils ne garantissent pas toujours la protection contre la réinfection», a-t-elle expliqué.

Tout le monde doit agir concernant la réduction de la propagation du coronavirus, a précisé la médecin. Mais, selon elle, aujourd'hui le système de santé russe maîtrise la situation.

«Je considère que la situation de l'infection par coronavirus reflète objectivement le processus épidémique de la maladie et la quantité des soins et des interventions préventives en cours. Le pays a d'abord connu une forte incidence et une diminution progressive du nombre de nouveaux malades.»

La pandémie de Covid-19

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu le 11 mars le Covid-19 comme pandémique. Selon les derniers chiffres de l'OMS, près de 6,9 millions de cas ont été signalés dans le monde et plus de 400.000 personnes sont mortes des suites de la maladie.

Lire aussi:

L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Tags:
Covid-19, santé, médecine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook