Santé
URL courte
3326
S'abonner

Le processus de récupération des poumons affectés par le Covid-19 ressemble à celui des personnes touchées par la pandémie de la grippe H1N1, dont l’impact sur ces organes perdure encore aujourd’hui, a fait savoir auprès de Sputnik un pneumologue émérite russe.

Le Covid-19 nuisant au système respiratoire du patient, le processus de récupération des poumons peut être très long, estime le pneumologue émérite russe Alexandre Karabinenko auprès de Sputnik. Les patients qui se sont rétablis après l’infection à Covid-19, ne sont pas encore débarrassés des problèmes concomitants, poursuit-il.

Ainsi, le Covid-19 laisse des lésions fibreuses dans les poumons, tout comme d’autres maladies infectieuses des poumons, telle qu’une pneumonie sévère, une aggravation de la maladie pulmonaire obstructive chronique ou des maladies pulmonaires interstitielles, a fait valoir le médecin.

«Les gens subissent des changements structurels qui nécessitent une longue récupération.»

Conséquences à long terme?

Le spécialiste explique que le processus de récupération des poumons affectés par le Covid-19 est similaire à celui qui a suivi la pandémie de la grippe H1N1 en 2009, dont l’impact perdure toujours.

Alors que le médecin confirme que la gymnastique respiratoire et un régime fortifiant ne sont pas contre-indiqués et peuvent être suivis, «tout dépendra de la capacité individuelle de chaque personne qui a eu le Covid-19 à réparer structurellement l'organe endommagé»:

«Comment l'améliorer? Ceci ne peut se produire qu’avec le temps. Après l’infection par la grippe H1N1, des lésions fibreuses se sont maintenues pendant un an et demi à deux ans. Dans certains cas, les poumons ne se sont pas encore rétablis.»

Lire aussi:

Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Un glacier de 500.000 mètres cubes risque de se détacher du Mont Blanc, évacuation en cours
La une du Monde sur Beyrouth avec une illustration du caricaturiste Plantu provoque un tollé
Au moins 16 fonctionnaires du port de Beyrouth, dont le directeur, en détention
Tags:
pneumonie, organisme, Covid-19, poumons
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook