Santé
URL courte
125
S'abonner

Une endocrinologue a déclaré dans une interview au quotidien Komsomolskaïa pravda que le coronavirus pouvait provoquer l’apparition de frissons même après la disparition des symptômes cliniques. Les chercheurs ont conclu qu’il s’agissait d’un trouble du système nerveux central.

De nombreuses personnes ont des frissons quelle que soit la météo, même après la disparition complète des symptômes cliniques du Covid-19, a révélé dans une interview accordée au quotidien Komsomolskaïa pravda, Zoukhra Pavlova, médecin endocrinologue du département des consultations externes du centre médical de recherche et de sciences de l’Université d’État de Moscou.

Selon elle, les patients les prennent souvent pour une maladie secondaire et recommencent à prendre des médicaments.

«Comme les tests montrent un résultat négatif, l’absence du coronavirus dans l’organisme, les chercheurs ont conclu qu’il s’agissait d’un trouble du système nerveux central, à cause duquel le centre de thermorégulation souffre», a-t-elle expliqué.

Pourtant, Mme Pavlova a souligné que pour l’instant, en raison du manque d’informations sur le Covid-19, il était difficile de déterminer s’il s’agissait d’une perturbation permanente ou temporaire. 

Elle a conseillé de boire du thé chaud ainsi que de l’eau chaude avec des baies de saison, par exemple du cassis et de la framboise, pour se débarrasser de ces frissons.

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
La réputation de la Bundeswehr au sein de l’Otan menacée vu les problèmes de financement, selon le Welt am Sonntag
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Tags:
médecine, symptômes, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook