Santé
URL courte
8145
S'abonner

Alors que le nouveau coronavirus a été détecté sur une planche à découper du saumon importé dans un marché de Pékin, l’adjoint du directeur du département des urgences du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies a confirmé qu’ils n’existaient pas actuellement de preuves que le saumon puisse transmettre le Covid-19.

Suite à la découverte du coronavirus ce samedi 13 juin qui a été détecté sur une planche à découper du saumon importé dans un marché de Pékin, des médecins et scientifiques qui sont impliqués dans l’investigation de ce cas se questionnent de savoir si le saumon a été le transmetteur.

Ce mardi 16 juin, l’adjoint du directeur du département des urgences du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies Shi Guoqing a déclaré qu’il n'y a pas de preuve que le saumon puisse transmettre le Covid-19.

«Pour l'instant, nous n'avons pas encore de preuve que le saumon puisse être le porteur ou le porteur intermédiaire du Covid-19», a-t-il lancé lors d'une conférence de presse.

Shi Guoqing fait également partie du groupe d'experts du Comité national de la santé.

Le saumon au cœur de discussions

Le plus grand marché de gros de Xinfadi, dans le district de Fengtai de la capitale chinoise, a été temporairement fermé samedi après que l'enquête épidémiologique a révélé le coronavirus sur une planche à découper du saumon importé.

Ensuite, de nombreux supermarchés et restaurants ont retiré le saumon et des plats de la vente.

En outre, une vingtaine de quartiers résidentiels ont été placés en quarantaine à Pékin suite à une flambée de cas sur le marché.

Lire aussi:

La France se dit «vivement préoccupée» par les affrontements dans le Haut-Karabagh et appelle à cesser les hostilités
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
En continu: le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’intensifie dans le Haut-Karabagh
Tags:
Chine, santé, Covid-19, science, saumon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook