Santé
URL courte
457
S'abonner

L’antidépresseur fluoxétine peut être efficace dans la lutte contre le coronavirus, indiquent des chercheurs de l’université de Wurtzbourg. Leur étude préconisant l’utilisation de ce psychotrope «relativement bon marché» afin de traiter précocement des malades du Covid-19 dans des groupes à risque a été pré-publiée sur le site spécialisé bioRxiv.

Le chlorhydrate de fluoxétine, psychotrope utilisé dans le traitement de la dépression, des troubles obsessionnels compulsifs ainsi que de celui de nombreux autres états, peut être efficace contre le Covid-19, selon des chercheurs de l’université allemande de Wurtzbourg (Julius-Maximilians-Universität Würzburg). Il est ainsi préconisé à un stade précoce de la maladie chez des personnes appartenant à des groupes à risque, à en croire l’étude récemment pré-publiée sur le site spécialisé bioRxiv.

«Nous voyons le rôle de la fluoxétine dans le traitement précoce des patients infectés par le SRAS-CoV-2 dans des groupes à risque», conclut l’étude.

Au cours des expériences, les spécialistes ont appris que le traitement par la fluoxétine avait diminué l'expression des protéines virales, nécessaires à la réplication du virus et, par conséquent, à la formation de nouvelles particules virales.

Un traitement «relativement bon marché»

«La fluoxétine a de manière significative inhibé le SARS-CoV-2 à une concentration de 0,8 microgrammes par millilitre, et la concentration efficace médiane (CE50) a été déterminée à 2 microgrammes par millilitre», est-il précisé.

En plus d’être un médicament bien étudié, utilisé chez l'homme depuis près de quatre décennies, la fluoxétine est disponible auprès de différentes sociétés et «relativement bon marché», indique l’étude.

Il est à noter que le travail des chercheurs n’a pas encore fait l’objet d’une évaluation par leurs pairs.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Tags:
étude, traitement, Covid-19, antidépresseurs
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook