Santé
URL courte
14411
S'abonner

Problèmes aux poumons, risque de développer Alzheimer… Des médecins britanniques ont mis en garde contre les répercussions de l’infection au Covid-19 qui peuvent durer pendant toute la vie de ceux qui ont été atteints.

Comme les spécialistes n’avaient pas été confrontés au Covid-19 jusqu’à récemment, il leur est difficile de prédire si la maladie laissera des traces permanentes sur les organismes affectés.

Dans une interview accordée au Daily Telegraph, la directrice du centre pour la récupération du Covid-19 auprès du National Health Service (NHS) s’est montrée inquiète du peu de connaissances sur la durée des conséquences provoquées par le virus.

Des experts britanniques affirment qu'il existe de plus en plus de preuves que le Covid-19 pourrait causer des dommages persistants, voire permanents au corps, y compris des lésions cérébrales et un risque accru de maladie d’Alzheimer, précise le quotidien britannique.

D’après le NHS, un patient sur trois peut développer une fibrose pulmonaire et d’autres troubles physiques. Selon le professeur Peter Openshaw, les contaminés ont en moyenne besoin d'un an pour restaurer complètement leur santé. Cependant, ce ne serait jamais le cas pour certains d'entre eux.

Fatigue chronique chez les personnes actives 

En outre, la docteur Hilary Floyd a confié avoir été choquée par le nombre de personnes d’âge moyen qui étaient en bonne santé avant d’être contaminées et sont désormais confrontées à une fatigue chronique et à une incapacité de travailler.

«Ce sont des gens qui étaient indépendants, ils pouvaient gérer leur propre entreprise, aller à la gym, nager, être actifs. Maintenant ils sont à un point où ils ne peuvent pas sortir du lit.»

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
La Chine assure qu'une pneumonie inconnue «beaucoup» plus mortelle que le Covid-19 se propage au Kazakhstan
Un garçon de 14 ans incarcéré pour le viol d’une quadragénaire à Dunkerque
Tags:
maladie d'Alzheimer, virus, maladies, Covid-19, médecine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook