Santé
URL courte
0 151
S'abonner

Les grains de beauté portent bien leur nom et confèrent un certain charme à leur porteur. Mais ils peuvent aussi représenter  un danger. Celui de mourir du cancer.

Alors que la saison estivale bat son plein et que nombreux sont ceux qui se dépêchent de profiter du soleil, il ne faut pas oublier qu’une exposition prolongée, surtout sans protection, recèle de grands risques. Mais il est tout aussi important de dépister des grains de beauté suspects, qui peuvent être des signes avant-coureurs d’un cancer de la peau. Comment les reconnaître?

Pour faire simple, le système de dépistage se résume aux cinq premières lettres de l’alphabet, a raconté à la chaîne de télévision russe Rossiya Alexandre Miasnikov, médecin chef d’un hôpital de Moscou et présentateur télévisé.

Pour la lettre A, il s’agit de l’asymétrie. Un grain de beauté dont les différentes parties ne se ressemblent pas après division visuelle en deux doit alerter.

Tout comme ses bords, la lettre B. Ceux d’un grain de beauté qui ne présente pas de danger sont clairs et nets, alors que des bords flous appellent à consulter un médecin.

Vient ensuite la couleur (C). Une tumeur maligne présentera le plus souvent une coloration inégale.

Toujours selon Alexandre Miasnikov, la lettre D fait référence au diamètre du grain de beauté dont les dimensions «normales» sont en règle générale de six millimètres.

Enfin, E pour évolution. Si le grain de beauté ne croît pas, s’il ne change ni de contours, ni de couleur, cela signifie le plus probablement qu’il ne représente aucun danger, a-t-il expliqué.

«Sinon, il faut l’éliminer, réaliser une biopsie et vous en serez débarrassés», a souligné Alexandre Miasnikov.

Il a précisé également que le mélanome s’attaquait le plus souvent aux personnes à peau claire, aux yeux bleus et aux cheveux blonds.

«Surveiller attentivement l'état de la peau»

Les principaux symptômes d’un cancer de la peau avaient été précédemment révélés par un cancérologue russe, qui avait cité la présence de taches alarmantes, mais aussi une fatigue constante, une certaine perte de poids et une baisse de l'appétit. Cela étant, «il est important de surveiller attentivement l'état de la peau», a-t-il déclaré.

Une équipe de scientifiques de l’université de New York a pour sa part découvert que les tumeurs malignes pouvaient se développer à partir des cellules souches situées dans les follicules pileux déterminant la couleur des cheveux.

Le cancer est ou sera la principale cause de décès dans les pays à revenu élevé, détrônant les maladies cardiovasculaires, bien que celles-ci demeurent la principale cause de décès dans le monde. En France, le cancer est la première cause de mortalité prématurée depuis 2004.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
La Chine assure qu'une pneumonie inconnue «beaucoup» plus mortelle que le Covid-19 se propage au Kazakhstan
Un garçon de 14 ans incarcéré pour le viol d’une quadragénaire à Dunkerque
Tags:
danger, médecine, cancer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook