Santé
URL courte
349
S'abonner

Les fumeurs sont non seulement deux fois plus susceptibles de contracter une forme grave du Covid-19 mais peuvent aussi le transmettre plus facilement, relate le quotidien The Guardian, qui se réfère à de récentes études qui démentent désormais d’autres recherches selon lesquelles les fumeurs seraient moins susceptibles de contracter le Covid-19.

De récentes études ont démenti le fait que les fumeurs seraient moins susceptibles de contracter le Covid-19, relate le quotidien The Guardian. Au contraire, il a été dévoilé que les fumeurs seraient deux fois plus susceptibles d’attraper une forme grave de la maladie.

Dans le cadre d’un sondage annuel mené aux États-Unis pour évaluer l'état de santé des citoyens, notamment la vulnérabilité des jeunes au Covid-19, des chercheurs de l'université de Californie à San Francisco ont comparé les informations fournies par plus de 8.000 adultes.

Les scientifiques ont conclu que 32% des personnes avaient des pathologies augmentant leur risque de contracter la forme sévère du Covid-19. Alors que quand ils ont supprimé toutes les personnes qui fument ou vapotent et ont analysé les données des non-fumeurs, ils ont découvert que seulement 16% des personnes étaient plus susceptibles de le contracter.

Une autre étude confirme ces conclusions

Il ne s’agit pas de la seule étude du genre. Une autre menée par la Société pour la recherche sur la nicotine et le tabac, qui a analysé les données de 11.000 personnes, a révélé que 30% des patients fumant ou ayant fumé avaient plus de chance de contracter une forme sévère du Covid-19 par rapport à ceux qui ne fument pas.

«Les produits du tabac provoquent l'inflammation des voies respiratoires et affectent l'immunité pulmonaire, ce qui rend les gens plus susceptibles d’être infectés en général», a précisé le docteur David Christiani, professeur à l'université de médecine d'Harvard, cité par The Guardian.

En outre, le quotidien relate que les fumeurs peuvent aussi être plus susceptibles de transmettre le nouveau coronavirus, car ils ne portent pas de masque quand ils fument et, ainsi, ils expirent des particules de fumée susceptibles de transporter le virus.

L’OMS a déjà mis en garde

Auparavant, Maria Van Kerkhove, l’une des responsables de la gestion de l’épidémie au sein de l’OMS, avait déjà fait savoir que fumer provoquait le développement de formes graves du Covid-19 chez les personnes infectées par le nouveau coronavirus et pouvait accroître ainsi le risque de mort.

«Il y a des études publiées selon lesquelles le tabagisme entraîne le développement des formes graves de la maladie, ce qui crée un risque de se voir placé sous ventilation mécanique et de mourir», avait-elle alors déclaré lors d’un point de presse à Genève en mai.

Lire aussi:

Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Tags:
cigarette, fumer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook