Santé
URL courte
0 119
S'abonner

Une mère de quatre enfants a failli mourir après que son mal de dents s’est avéré être une infection cérébrale provoquée par une dent de sagesse non opérée, relate le journal britannique The Sun.

Une habitante de Snaith, petite ville du nord-est de l'Angleterre, a failli mourir d’une infection qui s’est propagée jusqu’à son cerveau parce qu’elle n’a pas fait retirer à temps une dent de sagesse, a annoncé le Sun.

Rebecca Dalton est allée chez le dentiste en décembre 2019 après qu'un petit abcès s’est développé sur une des dents de sagesse de sa mâchoire supérieure. Le professionnel de santé a immédiatement déclaré que l’organe devait être retiré. Mais comme la femme était enceinte, elle a décidé de reporter cette opération.

Cinq mois à l’hôpital

Après une cure d'antibiotiques, cette mère célibataire de quatre enfants croyait le problème réglé. Mais en mars, elle s’est sentie très mal. Elle a perdu la capacité de marcher et certaines de ses fonctions cognitives ont été altérées, précise la publication.

Sa mère a proposé de s'occuper de ses trois jeunes enfants -une fille de cinq ans et deux jumeaux âgés de trois ans- tandis qu’une amie s'occupait de son bébé de trois mois, car Mme Dalton s'inquiétait qu'ils soient témoins de ce qui lui arrivait.

D’abord hospitalisée à Scunthorpe, elle a été transférée au service de neurologie du Hull Royal Infirmary. Les experts ont alors découvert que la bactérie présente dans le liquide de son cerveau était la même que celle retrouvée dans l'abcès de sa dent. Ils ont établi que l’infection s'était également propagée au cœur et au foie.

Rebecca a déclaré que son état s'était tellement détérioré à ce stade qu'elle ne se souvenait plus du transfert de Scunthorpe à Hull. La femme y a passé cinq mois sans voir ses enfants, à cause du confinement dû à la pandémie de Covid-19.

Complications et 38 kilos de moins

La mère de Rebecca a été autorisée à lui rendre visite à l'hôpital à deux reprises, en contradiction des règles de confinement en place à l'époque, car les médecins croyaient que sa fille pourrait ne pas survivre.

Mais Mme Dalton a surmonté la maladie. Elle a pu quitter l’hôpital et retrouver ses enfants mardi 21 juillet. Elle a perdu 38 kilogrammes en cinq mois, selon The Sun, et souffre toujours d’une faiblesse du côté gauche, mais compte retourner travailler en octobre, précise le journal.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Premier mort lors des manifestations à Minsk
Tags:
Royaume-Uni, maladies, cerveau, dentiste, dents, dent
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook