Santé
URL courte
324
S'abonner

Passés aux rayons X des lecteurs de codes-barres dans les supermarchés, les produits n’en reçoivent pas une dose suffisante pour avoir un effet nocif, fait savoir un médecin russe.

Bien que les produits soient exposés aux rayons X lorsqu’ils sont passés au lecteur de codes-barres dans les supermarchés, la dose reçue n’est pas néfaste pour l’organisme. Dans ce cas, la quantité de rayonnement est trop faible pour avoir des effets néfastes, estime auprès de l’agence russe Prime le médecin Maxime Krasnykh.

Radiologue au centre médical SM-Klinika à Moscou, il assure que les rayonnements ionisants s'accumulent dans une plus grande mesure dans les tissus denses:

«Étant donné que les produits alimentaires ne sont pas constitués de particules denses, les rayonnements ionisants accumulés n’affectent pratiquement pas l’organisme», explique-t-il.

Et par rapport aux smartphones?

Le médecin souligne que les dommages causés par de tels rayonnements ne dépassent pas ceux reçus depuis nos smartphones ou tablettes. Il ajoute qu’ils sont bien plus importants à bord d’un avion.

Par ailleurs, il dit que la dose absorbée ne dépasse pas les normes maximales admissibles.

Enfin, Maxime Krasnykh ponctue que certes, les rayonnements ont tendance à s'accumuler dans les tissus, mais ils peuvent être éliminés.

Lire aussi:

Coups de feu lors d’une course-poursuite à Paris: trois personnes arrêtées
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Tags:
magasin, produits alimentaires, rayonnement, rayons X, supermarché
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook