Santé
URL courte
Par
10234
S'abonner

Une nutritionniste russe a listé les avantages et inconvénients de la consommation de poisson et de viande, en soulignant que seule la combinaison des deux dans un régime alimentaire permettent d’obtenir tous les nutriments utiles à l’organisme, relate radio Sputnik.

Pour ceux qui voudraient choisir entre la viande et le poisson, Elena Tchigia, nutritionniste russe, a expliqué les différences entre les deux en matière d’apport nutritionnel dans une interview diffusée parradio Sputnik. Les deux sont des sources de protéines mais chacun a ses avantages et ses inconvénients. Cependant, l’organisme a besoin des deux.

«La plus grande partie des acides gras oméga-3 est contenue dans les poissons gras, comme le saumon, le maquereau, le clupé et les sardines. On peut manger du poisson plusieurs fois par semaine. Surtout, il faut faire attention et ne pas manger trop de gras, car le gras de poisson, malgré tout, n'est pas moins calorique que n'importe quel autre», a expliqué le médecin.

Elle a souligné que les personnes qui souffrent de surpoids devraient choisir les espèces les moins grasses de poissons, par exemple le colin d'Alaska, le merlu ou le sandre.

Elena Tchigia a également rappelé que l'un des régimes alimentaires les plus sains était celui connu sous le nom de méditerranéen, qui comprend justement différents poissons et fruits de mer. La nutritionniste a confirmé qu’ils ont des effets bénéfiques sur le fonctionnement du cœur, améliorent le bien-être général, réduisent le cholestérol dans le sang, augmentent l'immunité et sont d’excellents antioxydants, empêchant le cancer.

Et la viande?

En ce qui concerne la viande, la nutritionniste a précisé qu'elle contenait aussi des acides gras oméga-3, mais que cela dépendait de ce qu’avaient mangé les animaux. Ainsi, le plus grand nombre d'acides gras est contenu dans la viande provenant du bétail élevé grâce en pâture entièrement libre. Mais même dans ce cas, selon Elena Tchigia, le poisson est plus riche en oméga-3.

Par ailleurs, elle a indiqué que les poissons et la viande étaient des sources précieuses de protéines.

«La viande des jeunes animaux et des vieux est différente. Il y a moins de cholestérol dans la viande des jeunes animaux, donc si on a un niveau élevé de cholestérol, il vaut mieux manger de la viande de veau ou de porcelet. Mais, il y a encore un "mais": il y a beaucoup de purines dans la viande des jeunes animaux», a-t-elle expliqué.

Elle a souligné que les purines étaient des substances à partir desquelles l'acide urique était généré.

«L'accumulation dans le corps perturbe leur élimination, ce qui a un impact sur le bien-être humain. Elles peuvent former des dépôts dans les articulations et alors provoquer la goutte».

Cependant, selon la nutritionniste, il ne faut pas renoncer à la viande, plutôt n'en consommer qu'une ou deux fois par semaine. En outre, elle a tenu à préciser que l'idéal était de combiner la viande et le poisson dans son régime alimentaire, ce qui contribuerait à l'absorption de tous les nutriments nécessaires.

Lire aussi:

«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
«Sale juif, sale race»: il est pris à partie dans un immeuble parisien, sa Rolex est volée
Des dizaines de malfrats agressent une famille en Loire-Atlantique puis les suivent à l’hôpital
«Noces ensanglantées»: dix cochons abattus clandestinement pour un mariage en Seine-Saint-Denis - photo
Tags:
régime alimentaire, poisson, viande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook