Santé
URL courte
4232
S'abonner

Alors que le lancement du vaccin contre le Covid-19 élaboré par le Centre Gamaleïa est prévu pour octobre, nombre de pays souhaitent déjà le produire chez eux. Selon le Fonds russe pour les investissements directs, «il sera important et pas seulement pour que les Russes soient vaccinés».

La Russie discute de la production de son vaccin contre le coronavirus au Brésil et en Inde, a déclaré Kirill Dmitriev, directeur général du Fonds russe pour les investissements directs (RFPI).

«Nous voyons un grand intérêt de la part d'autres partenaires à l'étranger pour produire le vaccin dans d'autres pays. Il y a des demandes de plus de 20 pays, et plus de cinq pays travaillent maintenant activement avec nous pour commencer à produire le vaccin russe chez eux», a déclaré M. Dmitriev dans une interview accordée à la chaîne Rossiya 24.

«Il sera important et pas seulement pour que les Russes soient vaccinés. Bien sûr, il y a un grand intérêt du Brésil, de l'Inde et de nombreux autres pays qui attendent avec impatience le vaccin russe», a-t-il ajouté.

Les vaccins à attendre dans un avenir proche

Le 1er août, le ministère russe de la Santé a confirmé l’aboutissement des essais cliniques du vaccin contre le coronavirus développé par le Centre Gamaleïa. Les essais étaient en cours depuis le 17 juin. Les documents nécessaires pour l’enregistrer sont en train d’être préparés.

Selon le ministre russe de la Santé Mikhaïl Mourachko, les médecins et les enseignants seront les premières personnes à être vaccinées contre le Covid-19. En outre, il a ajouté que la vaccination de la population serait lancée en octobre.

Le lancement de la production du deuxième vaccin, élaboré quant à lui par le Centre Vector, est prévu pour novembre.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
Covid-19, vaccin, Inde, Brésil, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook