Santé
URL courte
Par
10346
S'abonner

Les résultats des tests cliniques du premier vaccin russe contre le Covid-19 effectués sur des volontaires témoignent de sa «sécurité» et «bonne tolérance», selon le ministère russe de la Défense. Les vaccinés ayant fait l’objet d’un examen final le 3 août ont montré «une réponse immunitaire claire», précise le ministère.

L’examen passé le 3 août par les volontaires qui ont testé le vaccin contre le coronavirus à l'hôpital militaire de Bourdenko a mis en lumière que tous les patients avaient «une réponse immunitaire claire», informe le ministère russe de la Défense. Il s’agit du vaccin conjointement élaboré par le ministère russe de la Défense et le Centre d'épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa.

«Les résultats des essais ont clairement montré que tous les volontaires avaient une réponse immunitaire claire résultant de la vaccination. Aucun effet secondaire ou anomalie dans le fonctionnement du corps des volontaires n’a été identifié», indique le communiqué.

Il ajoute que ces résultats attestent de la «sécurité» et de la «bonne tolérance» du vaccin.

Examen médical approfondi

Conformément au protocole des essais cliniques, les volontaires ont fait l’objet d'un examen médical approfondi et d’un diagnostics au 42e jour après la première vaccination.

Au cours de l'expérience qui s’est déroulée du 3 juin au 20 juillet, les volontaires étaient constamment surveillés par des médecins du principal hôpital militaire du pays, Bourdenko, qui ont une grande expérience dans les essais cliniques de médicaments.

Essais cliniques d’un autre vaccin russe

Le médicament développé par le Centre d'épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa n’est pas le seul projet de vaccin élaboré en Russie. En effet, après avoir reçu l’autorisation du Service fédéral de surveillance de la protection des droits des consommateurs et du bien-être humain (Rospotrebnadzor), le Centre national russe de recherche en virologie et biotechnologie Vector est passé le 27 juillet aux essais cliniques de son vaccin contre le Covid-19 sur 300 volontaires. Le laboratoire compte démarrer la production d'un vaccin en novembre, a fait savoir son directeur général.

Lire aussi:

Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Le président de l’UFC accuse McGregor d’avoir fait «l’une des choses les plus sales», l’Irlandais rétorque
Un homme condamné après avoir refusé de serrer la main d’une préfète
Erevan promet d’employer des Iskander si Ankara recourt à des F-16 dans le Haut-Karabagh
Tags:
Covid-19, essais cliniques, Russie, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook